topheader

Morokro: le chef du village remplacé après sa condamnation par le Tribunal de Tiassalé

La sous-préfète de Morokro qui a mis en place un comité de gestion provisoire de Morokro.
805
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

La nouvelle s’est répandue comme une nuée de poussière ce mercredi 24 janvier 2024. Il s’agit de la condamnation suivie de la suspension du chef du village actuel de la Sous-préfecture de Morokro, Nanan Bitty Souho Georges, dans le département de Tiassalé. En effet, le chef du village de Morokro, Nanan Bitty Souho Georges n’est plus chef jusqu’à nouvel ordre.

Car après avoir récemment écopé d’une condamnation, provisoire et en attendant sa condamnation officielle par la Tribunal de Tiassalé, Nanan Bitty Souho Georges, en cabale depuis quelque temps, ne retrouvera pas de si tôt son fauteuil de chef du village centrale de la Sous-préfecture de Morokro. Une décision de la sous-préfète, Mme Sidibé née Audrey Oulaï, indique clairement, qu’il est suspendu.

La sous-préfète de Morokro a donc mis en place un comité de gestion provisoire dirigé par le nommé Kacou Dié et des notables. Cette décision est désormais officielle. Car elle a réuni ce mercredi 24 janvier 2024, les chefs des villages de la Sous-préfecture de Morokro, les notables, les chefs de famille de Morokro village et les jeunes pour leur porter l’information.

Selon les informations, le chef du village de Morokro et chef central de la Sous-préfecture de Morokro a été condamné par le tribunal de Tiassalé pour vente de drogue. A en croire certains villageois, cette condamnation de leur chef démontre que M. Nanankoua Gnamantêh Akoli Niamkey, cadre de Morokro à la retraite, a eu raison trop tôt de combattre leur chef Nanan Bitty Souho Georges, il y a 4 ans déjà pour sa mauvaise gestion.

Car comment un chef censé faire campagne contre la consommation de drogue par sa jeunesse puisse être le promoteur et le fournisseur de cette drogue pour plonger ses bras valides dans la gadoue et freiner le développement de Morokro ?  Affaire à suivre.

Bah Dinaoulê

- Advertisement -

- Advertisement -