header-ban

Les femmes N’Zima de Grand-Bassam montrent leurs talents culinaires au Festival gastronomique du Peuple N’zima

La séance de dégustation des mets par la marraine. Photo: Hipson Kanon.
47
S'inscrire à la newsletter
header-ban

La jeunesse N’Zima a organisé du 06 au 08 août 2021, au Quartier France, la première édition du festival gastronomique du peuple N’Zima. Placé sous la présence de Daniel Kablan Duncan, et le patronage d’Eugène Aka Aouélé, président du CESEC, ce festival a vu, à son ouverture, la présence remarquée des autorités administratives et coutumières, du représentant du co-parrain le ministre Alain Richard Donwahi, et celle de la marraine Marie-Irène Richmond Ahoua, Sénatrice de la région du Sud-Comoé.

Le commissaire général, Kacou Adjéhi Jean a d’abord témoigné sa gratitude aux autorités et cadres pour avoir cru à ce projet, avant de dire l’intérêt du festival. Pour lui, il s’agit de pérenniser la gastronomie du peuple N’Zima, valoriser les mets et la tradition N’Zima, aider les femmes à faire connaître et mettre en valeur leur talent culinaire, et léguer un héritage culinaire à la jeune génération. Au nom du maire Jean-Louis Moulot, son 5ème adjoint, Dr. Mockey Edouard a exprimé le soutien du Conseil municipal pour le nouveau « bébé » qui, selon lui, apportera à l’évènement culturel de la ville historique un plus.

La photo de famille.
header-ban

- Advertisement -

La marraine Marie-Irène Richmond, représentant également le président et le patron du festival, a félicité les initiateurs qui traduisent dans les faits un intérêt pour le peuple N’Zima. « Ce festival ne peut être que salué, vu qu’il rassemble les fils et filles de Bassam, et fait ressortir les valeurs cachées de la femme N’Zima, c’est à dire bien faire la cuisine », a-t-elle déclaré, non sans souhaiter sa pérennisation. Aux initiateurs, et surtout à toute la jeunesse, la vénérable Marie-Irène Richmond a conseillé l’entente et la solidarité. « Chers jeunes, soyez toujours soudés pour le développement de Grand-Bassam. », a-t-elle exhorté.

Signalons que cette édition a été marquée par la présentation des meilleurs mets du peuple N’Zima, des conférences, un bal poussière le jour de la fête de l’indépendance, et un beach le dimanche 08 août 2021.

Hipson KANON

 

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili