header-ban

Développement local: 2 Ong offrent un château d’eau à Ono-14

La remise des clés du Château d'eau de Ono-14 facteur de développement local.
16
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Dans le cadre de la promotion du développement local, JIDD-Afrique (Junior Ingénierie Diplômés pour le Développement de l’Afrique) et l’Association Aquassistance du groupe Suez, deux (02) ong, ont doté le village d’Ono-14, dans la sous-préfecture de Bongo, d’un château d’eau. La cérémonie de la remise des clés de l’ouvrage s’est déroulée dans ladite localité, le lundi 14 novembre 2022, en présence des responsables des deux Ong, de la directrice régionale de l’hydraulique, et d’une délégation du Conseil régional du Sud-Comoé.

C’est un château d’eau de vingt mètres cubes (20 m3), monté sur charpente métallique de dix mètres (10 m) de haut, qui fera couler l’eau potable dans sept (07) bornes fontaines dans tout le village d’Ono-14. Cent quarante millions de (140. 000. 000) FCFA est le coût total de réalisation de cet ouvrage qui vient booster le développement local de Ono-14, selon Laure Abel, responsable projet d’Aquassistance.

Développement local
La photo de famille en bas du château d’eau.
header-ban

Initiateur du projet en partenariat avec l’association Aquassistance, avec le soutien préalable du Conseil régional du Sud-Comoé, le président de l’Ong JIDD-Afrique, Tanoh Yao Parfait a rappelé les différentes démarches qui ont abouti à la réalisation du projet dans ce village.

Lire aussi: https://www.aip.ci/cote-divoire-aip-29-lieux-de-vote-communaux-et-15-sous-prefectoraux-appretes-pour-lenrolement-sur-la-liste-electorale-2022-a-guiglo/

« Nous avons observé la réalité sur le terrain. Après un rapport de mission, nous avons sollicité des organismes humanitaires et des bailleurs de fonds. Et c’est l’association Aquassistance du Groupe Suez qui nous a répondu », a-t-il indiqué.

Sans cacher l’immense joie qui l’anime, au nom des femmes, la présidente Goh Chantal a exprimé sa gratitude aux donateurs et au Conseil régional.

- Advertisement -

Pour elle, avec ce château d’eau, la souffrance des femmes pour l’eau est désormais un vieux souvenir. Cette souffrance du passé a été fortement décrite par Sory Diarrassouba, porte-parole de la population, responsable de rédaction dans un quotidien ivoirien.

« L’eau étant source de vie » comme le dit l’adage, vous avez donné vie à Ono-14. Et nous vous serons reconnaissants à jamais », a-t-il déclaré, non sans faire la promesse de l’organisation d’une double cérémonie de reconnaissance pour célébrer le courant et l’eau dont l’avènement est source de développement local.

L’ouvrage du château d’eau vu en hauteur.

Représentant Eugène Aka Aouelé, président du Conseil régional du Sud-Comoé, à cette occasion de remise des clés, le conseiller régional Wognin Martin a traduit les remerciements du président Aka Aouélé à l’association Aquassistance et à l’Ong JIDD-Afrique qui, par la réalisation de cet ouvrage, viennent soulager les populations d’Ono-14.

Lire aussi: https://justeinfos.net/4eme-forum-de-la-cipres-defis-et-priorites-de-la-branche-retraite-evoques/

« Le président Aka Aouelé souhaite le prolongement de ce partenariat avec l’association Aquassistance et l’Ong JIDD-Afrique, car d’autres localités de la région du Sud-Comoé seraient heureuses, à l’instar d’Ono-14, de bénéficier d’eau portable à travers la construction d’un château d’eau », a souligné le conseiller Wognin qui n’a pas manqué de demander au comité de gestion de l’eau, conduit par Bamba Abdoulaye, de veiller à l’entretien du château et de faire une bonne gestion des ressources financières.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili