topheader

Développement du Cavally : des jeunes s’engagent avec le REJCAD

L’initiateur M. KOFFI Konan Emmanuel, en lunette, entouré de jeunes de la section Nizahon du REJCAD.
11
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Côte-d’Ivoire-Les jeunes du Cavally, région située dans l’Ouest de la Côte d’Ivoire, ne veulent plus être de simples spectateurs en matière de développement local. Ils veulent être désormais des acteurs du développement durable par l’accompagnement des élus et cadres qui sont dans les instances de prise de décisions.

L’initiateur du REJCAD (en lunette) s’adressant aux jeunes de Nizahon.

Ils comptent atteindre cet objectif à  travers la mise en place  du  réseau des jeunes du Cavally engagés pour le développement. Koffi Konan Emmanuel, l’initiateur dudit réseau,  qui envisage de travailler avec l’ensemble des jeunes de la région du Cavally, était le vendredi 07 janvier 2022 à V16 dans la sous-préfecture de Nizahon. L’objectif de ce déplacement, est d’inviter les jeunes de cette localité à soutenir les  initiatives de madame le ministre Anne Désirée Ouloto et de ses lieutenants.

header-ban

Prenant la parole, le porteur dudit réseau a rappelé aux uns et aux autres que le Nizahon est une terre de brassage des peuples et de cohésion sociale, car lors des différentes crises ivoiriennes, les populations ont su préserver leurs liens.

Contrairement à d’autres localités le Nizahon a vécu en paix et continue de vivre en paix. Partant, il a encouragé ses parents de cette bourgade situé à 25 kilomètres de Guiglo,  à toujours  prôner la paix, la cohésion et le rassemblement.

« La sous-préfecture de Nizahon est une terre d’accueil, une terre de brassage, une terre de rencontre des peuples. Nous devons toujours faire en sorte de ne pas perdre notre réputation de zone paisible. Le développement passe par l’harmonie intra et extra communautaire », a-t-il souhaité non sans dire  le sens de sa présence à V16.

« Je suis venu parler de rassemblement, de soutien à nos élus et cadres. Nous les jeunes nous  constituons une  force pour nos familles. Nous  sommes l’espoir de nos familles et il est important pour nous de nous mettre ensemble pour créer les conditions de notre épanouissement, de notre développement.

Les jeunes sont restés attentifs au message de leur visiteur.

Le mouvement que je vous propose aujourd’hui, c’est le  REJCAD. C’est le Réseau des Jeunes du Cavally Engagés pour le Développement. Ce réseau a pour slogan  » Nous sommes aux côtés de nos élus et cadres ». Il est  un instrument de consolidation de nos liens d’amitié, de fraternité, de cohésion sociale et de promotion des Jeunes », a-t-il souligné. Avant de justifier le choix porté sur les élus et cadres qui sont dans les instances de prise de décisions.

« Madame le ministre Anne Désirée Ouloto est à la tête de l’instrument de développement de notre région, le Cavally. Elle est au gouvernement et décide de ce qui doit être fait  dans le Cavally de manière générale  et plus  singulièrement dans notre sous-préfecture. C’est la seule personnalité  qui peut nous aider à avoir notre sous-préfet dans le Nizahon.

C’est la seule qui peut parler de nos problèmes. Madame le ministre Anne Désirée Ouloto est une personnalité influente dont la voix porte. Elle a une grande audience auprès du président de la République et des décideurs.

Au-delà de ses fonctions, madame le ministre est une mère généreuse. C’est une personnalité unique par sa bonté de cœur.

En 2018, alors que je n’étais pas de son côté, lors des élections régionales, madame  le ministre Anne Désirée Ouloto a bien voulu m’accepter à ses côtés.

- Advertisement -

Je suis au conseil régional du Cavally pour vous et grâce à vous.  Et depuis que madame le ministre Anne Désirée Ouloto est au commande, les choses avancent bien. Pour preuve, le nouveau pont sur le fleuve N’zo est en cours de réalisation. Frustrées depuis la nuit des temps, Anne Désirée Ouloto donne déjà le sourire aux populations de Toulepleu.

Grâce à son influence et son leadership gagnant la route Blolequin-Toulepleu est en cours de réalisation. Ici même à v16, un collège de proximité est en construction. Chaque année, les jeunes bénéficient de formation qualifiante et de permis de conduire.

Elle développe. Ses actions sont visibles et elle  mérite donc  notre soutien et notre accompagnement. Nos anciens ont coutume à dire que si tu es poursuivi par un animal féroce, cache-toi dernière un arbre solide.

L’animal ici c’est la pauvreté, le chômage des jeunes. L’arbre solide c’est  Anne Désirée Ouloto, qui a le pouvoir de changer nos vie », a-t-il justifié.

Koffi Konan Emmanuel a également invité les membres de son réseau à soutenir le conseiller régional, Tio Louis Serges, directeur du cabinet politique de madame le ministre Anne Désirée Ouloto et cadre du département de Guiglo.

« Monsieur Tio Louis Serge est la bouche et les oreilles de madame  le ministre Anne Désirée Ouloto dans notre sous-préfecture. En plus de cela, Tio Louis est un homme humble et aimable. C’est un exemple de courage et de  travail. C’est un haut cadre de l’administration ivoirienne. C’est un modèle  pour nous.

Malgré sa défaite aux législatives, il continue de nous témoigner chaque jour,  et un peu plus son affection et son engagement. Il mérite notre soutien »,a-t-il dit avant d’inviter à l’union sacré.

« Depuis plusieurs années, nous attendons notre sous-préfet. Ce réseau sera une force de propositions et de plaidoyers en faveur de notre sous-préfecture.

Je suis venu vous dire de marcher dans les pas de nos élus et cadres.

Je suis venu vous dire de soutenir le ministre Anne Désirée Ouloto, et M. Tio Louis Serges dont la voix porte auprès des décideurs »,a-t-il terminé.

Après le Nizahon, le réseau des jeunes du Cavally engagés pour le développement va installer des coordinations dans les différents départements et sous-préfecture de la région et marquer sa présence sur le terrain, en vue de promouvoir les actions de madame le ministre et des  élus et cadres qui sont dans les instances décisionnelles.

KOFFI Konan Emmanuel est doctorant en Traditions et Littératures Orales, à l’université Alassane Ouattara.

Manu Koffi

 

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili