header-ban

Des experts en séminaire à Grand-Bassam pour la redynamisation des Archives Nationales

La photo de famille de l'atelier. (Photo : Hipson Kanon pour justeinfos).
4
S'inscrire à la newsletter
header-ban

La Direction des Archives Nationales, sous l’égide du Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, organise un atelier de validation de l’avant-projet de loi relatif aux Archives, du 28 au 30 juillet 2021 à Grand-Bassam, autour du thème : « La législation archivistique à l’épreuve des nouveaux défis de l’archivage ».

À la cérémonie d’ouverture le mercredi 28 juillet 2021 qui a vu la présence du directeur de cabinet adjoint du Ministère de l’Intérieur, Bako Fructueux, et de la préfète du département, Sidibé Nassou, le représentant du maire, Wognin Guy-Daniel a souhaité la bienvenue à l’ensemble des participants dans la ville balnéaire, cité historique et lieu par excellence des grandes réflexions. Aussi, le représentant du maire de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot, n’a pas manqué de traduire sa reconnaissance au ministre de l’Intérieur et de la Sécurité pour l’équipement de la caserne des sapeurs-pompiers civils de sa commune.

Les officiels de la cérémonie d’ouverture. (Photo : Hipson Kanon pour justeinfos).
header-ban

Pour sa part, le directeur des Archives Nationales, Doumbia Mori, par ailleurs président du comité d’organisation de l’atelier, a également exprimé sa gratitude au ministre Vagondo Diomandé qui, selon lui, a réussi, par ses nombreuses actions, en un temps record à redonner le goût du travail à ses collaborateurs.

Le directeur Doumbia Mori a donné les raisons qui sous-tendent l’élaboration de ce projet de texte. « Au nombre de trois, il s’agit de la prise en compte par le Ministère de tutelle de la valeur stratégique de l’information et de l’importance de la connaissance de notre passé; du grand retard accusé par la Côte d’Ivoire dans l’organisation de sa mémoire institutionnelle, contrairement aux pays voisins qui disposent déjà d’une loi relative aux archives et d’un centre national d’archivage respectant les normes internationales; et la caducité de la plupart des dispositions du décret n°76-314 du 04 juin 1976 portant règlement général des Archives Nationales », a-t-il fait savoir.

- Advertisement -

Pour lui, il est temps de prendre en compte toutes les mutations, d’où l’intérêt du présent avant-projet de loi relatif aux archives soumis aux experts pour enrichissement et validation au cours de cet atelier, et qui a pour ambition de combler les insuffisances du dispositif légal de la gestion des archives publiques en Côte d’Ivoire et de répondre aux besoins des administrations ainsi qu’aux attentes du citoyen et des usagers du service public.

Au nom du ministre, le directeur de cabinet adjoint qui a ouvert les travaux s’est dit heureux de la tenue de cette rencontre très capitale. « Cet avant-projet de loi, une fois adopté, permettra de donner une importance au secteur d’archives en Côte d’Ivoire », a-t-il dit, non sans rendre un hommage appuyé aux anciens directeurs des Archives présents à l’atelier.

Après avoir relevé l’importance des archives dans la gouvernance, le directeur de cabinet adjoint, Bako Fructueux,  a exhorté les experts à des profondes réflexions afin d’en sortir un texte riche avec des propositions pertinentes conformes aux standards internationaux en la matière.

Hipson KANON

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili