header-ban

Côte-d’Ivoire : l’application Vehistoric pour acheter un bon véhicule d’occasion présentée

Le conférencier, le directeur général, Koné Sion Fongo (en lunettes), entouré de ses proches collaborateurs.
0
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Abidjan, le 13 janvier 2022- Koné Sion Fongo, directeur général de Gteh, entouré de ses proches collaborateurs, a animé, ce jeudi 13 janvier 2022, à la Maison de la presse d’Abidjan (MPA) dans la commune du Plateau, une conférence de presse pour présenter l’application Vehistoric qui met à la disposition des acteurs de l’automobile en Côte d’Ivoire les informations nécessaires sur les véhicules d’occasion avant achat, vérification, assurance…

Selon le conférencier, l’application Vehistoric via sa plateforme : www.vehistoric.com, offre à tous les acteurs de l’automobile que sont les acheteurs, vendeurs, autorités en charge du suivi des véhicules, les professionnels de l’automobile, les compagnies d’assurance, etc., la possibilité de vérifier de façon claire et transparente, l’historique des actions, interventions et sinistres sur le véhicule qu’ils désirent acheter, vendre, inspecter, ou assurer via un rapport unique.

Le directeur général de GTEH.
header-ban

En clair, pour le directeur général de Gteh, l’application Vehistoric mis en place en 2021, permet à tous ceux qui veulent acheter des véhicules d’occasion à usage personnel ou pour la revente de se doter d’un rapport de certification des véhicules d’importation. Cette application a selon Koné Sion Fongo, comme autre avantage de lutter contre les tricheries sur les kilométrages déjà effectués par le véhicule d’occasion, ou des accidents déjà faits par le véhicule convoité. En somme, cette application résout, a-t-il dit, la question de la traçabilité sur les véhicules d’occasion afin de rassurer l’acheteur.

Le directeur général, Koné Sion Fondo a, par ailleurs, fait savoir que sa structure travail avec des partenaires fiables aux Etats-Unis et ailleurs où sont issus ces véhicules d’occasion, qui leurs fournissent les informations.

- Advertisement -

Pour avoir accès aux informations via Vehistoric, deux prix ont été fixés. Le prix concerne « monsieur et madame tout le monde qui veut s’acheter un véhicule d’occasion. » Ces derniers doivent débourser la somme de 17 500 FCFA. Quant au second prix, il est de 15 000 FCFA au profit des revendeurs de véhicules d’occasion. Cependant, le directeur général de Gteh n’a pas occulté le fait que son équipe et lui, comptent mettre en place un prix package pour les revendeurs qui ne sont pas professionnels et autres.

Il faut préciser que pour obtenir les informations, l’usager doit introduire le numéro du châssis du véhicule dans l’application et suivre des procédures jusqu’à l’obtention du rapport final qui va donner l’origine du véhicule, les vrais kilométrages déjà réalisés, les différentes interventions sur le véhicules, les nombres d’accidents subi par le véhicule etc.

En sommes pour les initiateurs de l’application Vehistoric, leur invention qui est pour le moment destinée à la Côte d’Ivoire a également une dimension africaine.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili