header-ban

Visite dans la délégation Pdci-Rda de Tiassalé 3 : le délégué Koua Bilé présente ses difficultés et plaide

Le délégué de Tiassalé 3 Koua Komenan Bilé.
9
S'inscrire à la newsletter
header-ban

La délégation départementale Pdci-Rda de Tiassalé 3 basée dans la Sous-préfecture de Morokro a reçu une délégation de la direction dudit parti le samedi 5 mars 2022. Cette visite se situe dans le cadre des missions éclatées pour la mobilisation, l’évaluation et la redynamisation du personnel politique du parti septuagénaire sur l’ensemble du territoire nationale.

La délégation de la direction du Pdci-Rda était conduite par Dr. Sery Emmanuel, membre du bureau politique et inspecteur du Pdci-Rda. Il était accompagné par Memel Akpa Mathurin, membre du bureau politique et jeune cadre du Pdci-Rda. Cette délégation a été informée des problèmes rencontrés par cette jeune délégation de Tiassalé 3, créée en 2018. En effet, le délégué Koua Komenan Bilé, dans son allocution de bienvenu n’a pas manqué d’égrener quelques difficultés qu’il rencontre sur le terrain depuis qu’il préside aux destinées de cette délégation, le 15 mars 2020.

Les membres de la délégation venue d’Abidjan, avec à gauche le chef de délégation Dr Sery Emmanuel, chef de délégation et Memel Akpa Mathurin.
header-ban

Le Délégué Koua Bilé présente ses difficultés

Ainsi, après avoir fait la genèse de la création de la Délégation de Tiassalé 3, Morokro Sous-préfecture, le délégué Koua Komenan Bilé a fait savoir qu’il est confronté à des problèmes de voies pour aller à la rencontre des militants dont la plupart se trouvent dans des villages et les gros campements, parfois situés derrière de grands cours d’eaux, ou inaccessible pour manque de pistes villageoises adéquates.

Pour lui, cela porte un coup de froid « à notre élan de mobilisation constante et à l’application de notre politique de porte à porte auprès de nos vaillants militants. » Le délégué de Tiassalé 3 a, également, parlé de manque de soutien financier. Car il est à 99,99% le seul à financer les activités de sa délégation, les secrétaires généraux de section et autres militants étant de petits paysans. Aussi a-t-il souligné le manque d’un siège devant être un repère pour les militants en termes d’information etc.

La motion de soutien à la candidature du président Bédié du collectif des SG de section lue par Samuel Eku.

Les Doléances du Délégué Pdci-Rda de Tiassalé 3

Au nombre de ses doléances, le délégué Koua Komenan Bilé a demandé à la direction de son parti de le soutenir pour l’achat de deux motos afin de permettre au permanent et au secrétaire général en charge des élections de la délégation de faire leur travail. Il a également demandé le soutien de la direction pour la construction d’un siège dont la pose de la première pierre est annoncée pour bientôt.

- Advertisement -

Les nouvelles du chef de délégation et la motion de soutien à la candidature du président Bédié au prochain congrès par les SG de section de la délégation de Tiassalé 3 

Pour le chef de la délégation, toutes ces préoccupations seront transmises au président Henri Konan. Aussi, Dr Sery Emmanuel n’a pas manqué d’inviter les militants à serrer la ceinture en faisant des sacrifices à l’image de leur délégué. Car pour le moment, il s’agit d’un sacerdoce. Il a, par ailleurs, fait savoir que le Pdci-Rda n’est pas au pouvoir. C’est pourquoi, chacun à son niveau doit aider son parti en payant sa carte de membre. Il a révélé aux militants que l’époque du Président Houphouët Boigny, qui est en quelque sorte, la période de la vache grasse est passée.

Une vue des participants à cette rencontre.

Dr Sery Emmanuel a souligné que c’est le moment de faire des sacrifices pour ramener le Pdci-Rda au pouvoir. Il a, pour ce faire, apporté les salutations du président Bédié aux secrétaires généraux de section qui sont la cheville ouvrière du parti dans les délégations. « Le président Bédié m’a demandé de vous traduire ses félicitations, ses encouragements et ses vœux de bonne santé », a-t-il déclaré, avant de revenir sur les dernières restructurations faites par le président Bédié. A en croire l’envoyé de la direction du parti septuagénaire et du secrétaire exécutif en charge des délégations, Georges Philippe Ezaley, cela participe de la redynamisation du Pdci-Rda.

Dr. Sery Emmanuel a invité les secrétaires de section à mettre l’accent sur le recrutement et l’adhésion de nouveaux militants. Il a, par ailleurs, annoncé que le Pdci-Rda tiendra cette année 2022 son 13ème congrès ordinaire pour respecter la légalité. « Il faut que nous tous soyons capables de plébisciter le président Bédié », a-t-il lancé. Il a, d’ailleurs, affirmé qu’à la fin de cette rencontre d’information, de mobilisation…, il sera procédé à la signature d’une fiche technique d’évaluation par le délégué.

La photo de famille après la rencontre.

Il faut noter que les secrétaires de section, regroupés au sein d’un collectif, ont signé une motion, vu le travail effectué par le président Bédié pour son parti, pour soutenir sa candidature au prochain congrès.

Avant cette rencontre d’information et d’échange, la délégation du Pdci-Rda qui avait à ces côtés le délégué Koua Bilé et certains cadres du Pdci-Rda est allée présenter ses civilités au chef du village de Morokro et sa notabilité. C’est dans une ambition festive d’échange d’informations, d’interrogation sur certaines situations qui prévalent au sein du parti, de remobilisation… que la cérémonie a pris fin. Il faut préciser que le chef de délégation, a remis une enveloppe symbolique au délégué Koua Bilé afin de le soutenir financièrement.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili