header-ban

Prévention de la drépanocytose : un dépistage lancé dans le Cavally par Abri handicap et l’APIPD

Photo de famille avec le Conseil régional du Cavally, dans le cadre de cette campagne de prévention de la drépanocytose.
99
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La prévention de la drépanocytose est plus qu’une nécessité. En effet, malgré les efforts du gouvernement ivoirien et de ses partenaires, la drépanocytose reste une maladie méconnue en Côte d’Ivoire. Elle touche, selon les spécialistes, 12% de la population et reste une préoccupation majeure en matière de santé.

En vue de changer les choses, par la déconstruction des clichés et stéréotypes liés à cette affection et soutenir les actions ainsi que les efforts des acteurs locaux, l’Ong Abri handicap et l’association pour l’information et la prévention de la drépanocytose (APIPD), initient du 29 au 1er juillet 2022, une campagne de dépistage gratuite de cette pathologie héréditaire de sang.

Prévention de la drépanocytose
Les responsables de Abri handicap et de l’Association pour l’information et la prévention de la drépanocytose.
header-ban

Venue tout droit de la France, pour cette action de grande portée humanitaire, Jenny Hippocrate Fixy, présidente de l’APIPD a dit l’intérêt de ne pas stigmatiser les porteurs de cette maladie. Elle a souligné que la drépanocytose n’est pas liée à des pratiques occultes comme certains pourraient le penser.

Lire aussi: https://www.fondationpierrefabre.org/fr/programmes-en-cours/lutte-contre-la-drepanocytose/appui-a-la-lutte-contre-la-drepanocytose-en-afrique-subsaharienne/

« L’association pour l’information et la prévention de la drépanocytose est la plus grande association de la drépanocytose en France et en Afrique. Nous sommes en Côte d’Ivoire pour travailler à la non-stigmatisation des personnes ayant la drépanocytose. Nous venons en renfort des efforts des acteurs locaux, par la sensibilisation de la population. En plus de la sensibilisation, nous allons faire le dépistage des enfants et des personnes en capacité de procuration », a-t-elle révélé, non sans dire la nécessité pour la Côte d’ivoire d’avoir un centre de compétence et de référence, pour la prise en charge holistique des porteurs de la maladie.

prevention de la drépanocytose
Une photo prise devant le siège de Abri handicap à Guiglo.

- Advertisement -

« Nous allons dépister plus de 700 enfants dans la Région du Cavally. Les personnes dépistées seront suivies. La drépanocytose est la première maladie génétique au monde. Elle reste méconnue toutefois. Le dépistage et le suivi permettent  de réduire le taux de mortalité », a-t-elle précisé.

Pour sa part, Mireille Tidji Coulibaly, présidente de l’Ong Abri handicap a invité les populations cibles à la mobilisation autour de cette campagne gratuite de prévention de la drépanocytose.

« Il est possible de réduire le taux de morbidité par le dépistage qui permet de faire un choix en terme de partenaires. À Abri handicap, nous menons plusieurs actions dans le Cavally et à chaque fois que nous serons là, nous allons faire venir des experts qui sont les meilleurs dans leurs différents domaines d’activité. Nous invitons les populations à la mobilisation car cette campagne de prévention de la drépanocytose est gratuite », a-t-elle terminé.

Lire aussi: https://justeinfos.net/developpement-du-cavally-des-jeunes-sengagent-avec-le-rejcad/

Abri handicap compte multiplier de telles initiatives et ce, dans tous les domaines, en vue de soutenir les personnes vulnérables et ceux en situation de handicap. Celle Ong compte construire à Guiglo, un orphelinat classique, pour mieux prendre en charge, les personnes vulnérables et en situation de handicap. Fondée en 2019, par Mme Mireille Tidji Coulibaly,  l’Ong Abri handicap se bat contre le rejet des enfants en situation de handicap.

Manu Koffi

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili