topheader

Présidence du Pdci-Rda : NAB n’est assurément pas un opportuniste des nouveaux jours !

Noël Akossi Bendjo, candidat à la présidence du Pdci-Rda pour le congrès extraordinaire du 16 décembre 2023.
143
S'inscrire à la newsletter

Noël Akossi Bendjo (NAB) est  membre du parti démocratique de Côte d’Ivoire depuis plus de 30 ans. Il est entré  au Bureau Politique en 1996 où il  siège sans discontinuer jusqu’à ce jour.

Membre actif du Mouvement des Rénovateurs du Pdci  dès sa création, il en devient le Président en 2000 et il parcourt, avec ses camarades, la Côte d’Ivoire pour maintenir la flamme du PDCI malgré la transition militaire qui a fait perdre le pouvoir.

Parallèlement, il fonde le journal « L’AURORE »  pour suppléer  le Réveil (le media d’alors du PDCI)  qui avait été réduit au silence par la soldatesque.

Au sortir du 12ème Congrès, il est nommé Secrétaire Exécutif chargé de l’organisation et de la mobilisation. Dans le cadre de cette fonction, nous pouvons mettre à son actif l’organisation de plusieurs  Bureaux politiques (BP), d’un  congrès extraordinaire et la mémorable célébration  des 70 ans du parti  qui fut un moment  revivifiant du PDCI. Citons aussi sa participation, avec d’autres éminents cadres,  à la rénovation du siège de Cocody, ainsi que la réhabilitation de la permanence du Plateau.

Auparavant, Il était  Délégué communal du Plateau. Il quitta ce poste pour éviter le cumul lorsqu’il intégra le Secrétariat Exécutif du parti.

Il a été élu Maire de la commune abidjanaise du Plateau lors des élections municipales  de 2001. Il a ensuite été réélu lors des élections  d’avril 2013 et reconnu par ses pairs en juillet 2018, à  Casablanca, comme le meilleur Maire d’Afrique et le meilleur gestionnaire de collectivités locales. Ce prix SPADE (Super Prix Africain de l’Excellence) lui a été décerné  par le groupe Afrique Intelligence.

Son opposition à la dissolution du PDCI au profit du  RHDP  lui a valu  des démêlés judiciaires. Malgré le soutien des  populations, il est  destitué de son mandat en août 2018 alors qu’il se trouvait en mission en Europe. Il s’ensuivit 3 longues années d’exil politique qu’il mit à profit pour redynamiser les bases PDCI de la diaspora européenne. Sa nomination en qualité de Vice-Président  fut la manifestation de reconnaissance pour son abnégation et sa résilience malgré l’exil qu’il vivait loin des siens.

- Advertisement -

Dans le cadre du processus de décrispation politique en Côte d’Ivoire, son retour d’exil en 2021,  se déroula dans une ferveur et une mobilisation exceptionnelle des militants à la maison du parti où il tint  un discours mémorable axé sur le pardon, la cohésion et   la réconciliation des Ivoiriens.

Le Président Henri Konan BEDIE verra en lui un rassembleur, un homme attaché aux valeurs de paix, de cohésion et de réconciliation. Il le nomme  Conseiller Spécial chargé de la réconciliation et de la cohésion sociale. A ce titre et  pour le compte du PDCI, il participe  aux journées de dialogue politique initiées par le gouvernement avec les partis d’opposition, en 2022.

Noël Akossi Bendjo (NAB) représente pour de nombreux jeunes et cadres du parti, un modèle de courage et de résilience à toutes épreuves, un modèle  d’engagement et de loyauté politique, un combattant résolu  pour le développement et le rayonnement de son parti.

Il est aussi  reconnu  comme un leader  aux idées innovantes voire réformatrices et qui est résolument engagé pour un rôle prépondérant des femmes et des jeunes dans la vie du parti. Homme de réflexion et d’initiatives, il propose avec courage à son parti dès le mois d’avril 2023 de diagnostiquer ses   23 années d’opposition. Il déclara alors dans une interview : « Le PDCI-RDA doit se repositionner en parti conquérant sinon nous serons condamnés à être à la traîne. Le PDCI-RDA doit se réinventer pour faire rêver à nouveau les Ivoiriens. Il est temps aujourd’hui que s’ouvre au sein du PDCI-RDA un nouveau cycle d’espoir et d’espérance ».

NAB n’est assurément pas un opportuniste des nouveaux jours !! On peut donc le croire quand il dit vouloir « METTRE EN ŒUVRE UNE GOUVERNANCE DÉCENTRALISÉE et PARTICIPATIVE AVEC UNE ATTENTION PARTICULIÈRE POUR LA COHÉSION afin DE faire du PDCI une MACHINE ATTRACTIVE et GAGNANTE ».  Un parcours politique réel et  édifiant qui fonde une VISION  réaliste pour le PDCI !

SZD (Contribution)

- Advertisement -

- Advertisement -