header-ban

La Cellule Civilo-Militaire de Grand-Bassam s’imprègne des réalités des pompiers civils

Photo de famille. (Image: Hipson Kanon pour justeinfos)
5
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Depuis bientôt une semaine, la Cellule Civilo-Militaire du département de Grand-Bassam est en mission d’explication auprès des couches socio-professionnelles. Ce mercredi 14 juillet 2021, c’est le Centre de Secours d’Urgence de Grand-Bassam qui a accueilli la 4è étape de cette série d’entretien.

Comme aux étapes précédentes, la présidente Laurentine Debi Dago a fait savoir les missions assignées à la Cellule Civilo-Militaire mise en place par l’État à travers les Comités de Sécurité dans les différents départements du pays. Aussi a-t-elle dit l’intérêt qu’elle accorde aux pompiers civils dans la réussite des différentes missions.

Saluant cette visite de la Cellule dont elle est membre, le Chef de Centre de Secours d’Ugence, Mme Bamba née Fofana Mandognin a saisi l’occasion pour présenter les difficultés que rencontre son service, et surtout pour dénoncer l’incivisme des populations à l’égard des pompiers civils. « Nous avons des difficultés de circulations quand nous allons en intervention. Et quand on arrive, nous sommes parfois pris pour cible. Souvent la population, nous accuse d’être en retard! Nous disons que les pompiers ne sont jamais en retard. Car aucun sinistre ne prend rendez-vous avec nous. Nous appelons à l’indulgence des populations sur les lieux d’intervention », a-t-elle laissé entendre.

header-ban

- Advertisement -

Parlant d’équipement, le Chef de Centre a avancé que les pompiers civils de Grand-Bassam travaillent avec les moyens de bord. « Les bouches d’incendie sont rares dans les établissements regroupant du public. Même quand elles existent, elles ne sont pas opérationnelles », a souligné le Chef Bamba, parmi tant de problèmes. Cependant, elle n’a pas manqué de traduire sa gratitude au ministre de la Sécurité et au directeur général de l’ONPC pour des travaux réalisés dans le cadre de l’amélioration de leur site provisoire, et aussi pour l’équipement du Centre en engins roulants.

Après des échanges francs, la présidente de la Cellule Civilo-Militaire a dit avoir pris bonne note. « Sachez que nous allons trouver des moments de rencontre avec les populations pour leur expliquer le rôle des sapeurs-pompiers », a-t-elle promis.

Hipson KANON

 

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili