header-ban

JIF 2022 à Grand-Bassam : la ministre Myss Belmonde Dogo invite les femmes à l’alphabétisation

La Photo de famille.
7
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le maire de la ville historique de Grand-Bassam, Jean-Louis Moulot, a organisé une importante cérémonie pour la commémoration de la Journée internationale des droits de la femme, le mercredi 09 mars 2022, au Centre de culture Jean-Baptiste Mockey, en présence de la ministre Myss Belmonde Dogo, ministre de la Solidarité et la Lutte contre la Pauvreté, des autorités et élus locaux, des chefs traditionnels et de nombreuses femmes mobilisées pour l’occasion.

À cette cérémonie marquée de témoignages et de symboles forts, le premier magistrat de la commune, Jean-Louis Moulot, a fait de nombreux cadeaux, répondant aux préoccupations de plusieurs femmes. Il a fait des dons d’une valeur totale de quatre millions de francs CFA (4.000.000 frs cfa) composés de dix (10) congélateurs, deux (02) cuisinières, deux (02) casques, deux (02) machines à coudre, quatre (04) foyers à feu avec des bouteilles de gaz B12, et bien d’autres matériels à des femmes pour l’amélioration de leurs activités.

Selon le maire Moulot, la JIF 2022 à Grand-Bassam est placée sous le signe de la lutte contre la pauvreté. « Nous avons décidé de poser des actions concrètes pour aider les femmes à améliorer leurs activités, génératrices de revenus », a-t-il indiqué non sans souhaiter une belle journée aux femmes, et surtout exprimer sa reconnaissance à la ministre Myss Belmonde Dogo qui a été toujours disponible pour la cause des femmes de Grand-Bassam.

header-ban

Pour sa part, la ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la Pauvreté, présidente de la cette cérémonie, a salué l’action du maire Moulot pour son engagement dans la lutte contre la pauvreté. « En Côte d’Ivoire, en zone rurale, la pauvreté a un visage féminin. Mon vœu le plus ardent est qu’ici, à Grand-Bassam, qu’il n’y ait plus de femmes analphabètes. Apprenez à lire et à écrire. Nous avons toutes les lois pour que les femmes aillent de l’avant. Le président de la République Alassane Ouattara a tout mis à notre disposition. Écrivez votre histoire avec les instruments que vous avez », a déclaré la ministre Belmonde Dogo. Aussi a-t-elle exhorté les femmes à promouvoir la paix autour d’elles.

- Advertisement -

Ayant reçu une médaille d’honneur de la ville historique de Grand-Bassam au même titre que la ministre Belmonde Dogo, Laure Gondjout, ancienne membre du gouvernement gabonais, et présidente de la Fondation Muhima, a dit sa joie d’être à cette célébration de la JIF à Grand-Bassam, avant d’inviter les femmes à plus de solidité.

L’un des points forts de cette cérémonie fut le témoignage du parcours, plein d’émotions et de leçons, de Bintou Pekelé, Ebony meilleur journaliste Télé 2021. Elle a encouragé les femmes à la persévérance, seul moyen qui, à l’en croire, permet de passer du rêve à la réalité. Heureuses, la présidente du comité d’organisation, la conseillère municipale, Niakadié Fernande, et la présidente de la Fédération des Associations féminines (FEDERAF) de Grand-Bassam, Chantal Etiboa, ont traduit leurs remerciements au maire Jean-Louis Moulot et à la ministre Myss Belmonde Dogo pour leurs soutiens sans failles et leur engagement pour le bien-être des femmes Bassamoises.

Hipson Kanon 

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili