header-ban

Inondations à Touleupleu: Anne Ouloto s’imprègne de l’ampleur du sinistre

L'honorable Kahiba en pirogue pour faire le constat des dégats suite les inondations à Touleupleu.
20
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Le mercredi 19 octobre 2022, le ministre Anne Désirée Ouloto, présidente du conseil régional du Cavally a diligenté une mission à Toulepleu, en vue de toucher du doigt, les réalités que vivent les populations rendues vulnérables, à la suite des inondations à Touleupleu, occasionnées, par la montée des eaux des fleuves Cavally et Nuon sortis de leurs différents lits, après des  pluies diluviennes.

Lire aussi: https://www.leparisien.fr/faits-divers/jean-claude-romand-vivra-cache-jusqua-sa-mort-dans-lindre-la-retraite-discrete-du-faux-medecin-tueur-29-10-2022-JLECX4GAZBCYJHMKKR7SRT5HEY.php

Inondations à Touleupleu.
La délégation de l’honorable Kahiba Lambert a écouté les populations.
header-ban

Pehe Rufin, Chef du village de Diaï a, au nom de ses pairs souhaité une action rapide des autorités compétentes car ces inondations ayant coupé plusieurs pistes villageoises font planer l’insécurité alimentaire dans les localités concernées.

« Cette année nous avons enregistré beaucoup de pluies. Les inondations véritables ont commencé en septembre 2022. En août, la situation n’était pas si grave. On demande de dénombrer les populations vulnérables mais impossibles. Car les pistes villages sont totalement inondées. Tout est sous l’eau. Maïs, riz, arachides, piments, hévéa, cacao. C’est difficile pour nous aujourd’hui. Nous sommes impuissants face à la situation. Nous avons besoin de nourriture, pour soulager nos populations », a-t-il plaidé.

Après avoir reçu le point de la situation par les soins des autorités préfectorales et traditionnelles, au nom de Anne Désirée Ouloto, le chef de délégation, l’honorable Kahiba Lambert, a tenu à rassurer les populations riveraines du bas Cavally et du Nezo.

« Nous étions avec toutes les autorités administratives et traditionnelles sur le terrain, pour faire le constat des dégâts causées par les inondations à Toulepleu. Nous allons faire le point de la situation à madame le ministre Anne Désirée Ouloto de sorte à ce que les problèmes exposés trouvent une réponse rapide. Elle partage le quotidien de ses parents », a-t-il dit.

- Advertisement -

Inondation à Touleupleu
Gballou Gballou Haymar, Sous-préfet de Méo revient sur les actions menées

Gballou Gballou  Haymar, Sous-préfet de Méo, a, au nom du corps préfectoral salué cette initiative du ministre qui permettra dans les prochains jours, une meilleure prise en charge des sinistrés.

Lire aussi: https://justeinfos.net/femmes-actives-50-ans-et-plus-le-15eme-anniversaire-celebre/

Les autorités administratives et coutumières s’attèlent à dresser le bilan global des inondations à Touleupleu. Toutefois, il ressort, au regard des différents constats que dans le Bas-Cavally et dans le canton Nezo, plusieurs cultures pérennes et vivrières  ont été inondées.

Le député Kahiba Lambert avait à ses côtés, messieurs  Éric Ouloto, Patrice Mondé, Ruffin Karamoko, Sall Mory, tous proches collaborateurs de madame le ministre Anne Désirée Ouloto.

Manu Koffi

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili