topheader

Grand-Bassam : l’Ong GAFEM-CI célèbre la JIF et distingue 10 femmes

La photo de famille de la 3ème édition.
36
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

L’Ong GAFEM-CI (Groupement des Associations des Femmes Entrepreneures Motivées de Côte d’Ivoire) a organisé, le mardi 26 mars 2024, la 3ème édition de « Mon 08 Mars Au-delà du Pagne », à l’IFEF de Grand-Bassam. Cette célébration, placée sous le thème principal « Femme leader et entrepreneure, catalyseur du développement durable et de la croissance économique », a été marquée par un panel, des distinctions, une exposition vente et de nombreuses allocutions à l’ouverture.

Une vue des officiels.

La présidente du comité d’organisation, Rose Ebirim épse Fiakan, et la directrice de l’IFEF, ont souhaité la bienvenue aux participantes, avant que la présidente de l’Ong GAFEM-CI, Michèle Kouassi ne rappelle l’intérêt de la rencontre.

« Mois de mars, mois de la Femme et ses Droits. C’est l’occasion pour nous de marquer notre savoir-faire, C’est donc un cadre de partage d’expériences. Nous avons invité des femmes entrepreneures qui vont développer des sous-thèmes.  Elles sont là pour nous montrer comment nous devons avancer3, a-t-elle déclaré, non sans traduire ses remerciements à la préfète de du département, Nassou Sidibé, au président du Conseil Économique Social Environnemental et Culturel (CESEC), Dr Eugène Aka Aouélé, président du Conseil régional du Sud-Comoé, au maire Jean-Louis Moulot, et à la marraine naturelle de la GAFEM-CI, Me Linda Diplo pour leurs multiples soutiens.

Invitée spéciale à cette cérémonie, la cheffe de communauté guinéenne, Fatou Condé, femme entrepreneure, a salué les organisateurs, et les a encouragés à continuer, car pour elle, le 08 mars doit être au-delà du pagne pour poser les vrais problèmes des femmes. Même son de cloche pour la représentante du premier magistrat de la ville historique, la conseillère municipale Agnès Soma qui a dit tout l’intérêt que le maire Moulot accorde aux femmes en les plaçant au centre de son projet de développement.

Les panelistes.

Représentant le préfet de département, Touré Djamantigui, le secrétaire général 2, a dit toute sa joie d’être venu à cette cérémonie pleine de sens. « Il est bon que les femmes, elles-mêmes se posent la question sur leur situation », a-t-il souligné. Avant d’inviter toutes les participantes à adhérer au message de GAFEM-CI, et à s’approprier le combat afin de faire des droits de la femme une réalité à Grand-Bassam.

Aux femmes distinguées à cette occasion, le secrétaire général 2 a demandé de continuer à inspirer les jeunes générations. Notons que pour le panel, quatre sous-thèmes ont été développés par des femmes entrepreneures et responsables d’Ong.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -