header-ban

Fête de l’indépendance ivoirienne: Ce que Ouattara a fait à Gbagbo

Ouattara a accordé la grâce présidentielle à Laurent Gbagbo à la fête de l'indépendance ivoirienne.
35
header-ban
S'inscrire à la newsletter

La Côte d’Ivoire célèbre le 7 août 2022, les 62 ans d’indépendance. A l’occasion de cette fête de l’indépendance ivoirienne, le président Alassane Ouattara a prononcé son traditionnel discours la veille où il a accordé la grâce présidentielle à l’ancien président Laurent Gbagbo.

Lire aussi: https://www.fratmat.info/article/222856/politique/alassane-ouattara-a-propos-des-soldats-injustement-arretes-au-mali-la-cote-divoire-ne-les-abandonnera-jamais-

« Dans le souci de renforcer davantage la cohésion sociale, j’ai signé un décret accordant la grâce présidentielle à Monsieur Laurent Gbagbo, ancien Président de la République. J’ai également procédé au dégel de ses comptes et au paiement de ses arriérés de rentes viagères », a déclaré Alassane Ouattara lors de son discours relatif à la fête de l’indépendance ivoirienne.

header-ban

Aussi le président ivoirien a dit avoir signé un décret accordant la libération conditionnelle au Vice-amiral, Vagba Faussignaux et au Commandant Jean-Noël Abéhi, condamnés pour des infractions liées à la crise post-électorale de 2010.

Lire aussi: https://justeinfos.net/rencontre-ouattara-bedie-gbagbo-et-les-autres-responsables-de-partis/

- Advertisement -

Le président Alassane Ouattara, toujours dans le cadre de la célébration de la fête de l’indépendance de la Côte d’Ivoire a affirmé avoir procédé à la signature d’un décret accordant la grâce collective à environ 3 000 prisonniers condamnés pour des infractions mineures.

Le chef de l’Etat ivoirien a salué le climat de paix qui règne et rappelé la reprise du dialogue politique ainsi que sa récente rencontre avec les ex-présidents Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo le 14 août dernier au Palais présidentiel à Abidjan Plateau qui participe de la consolidation de climat paix. Il a également témoigné son attachement à la préservation de la paix sociale sans laquelle, selon lui aucun progrès n’est possible. Alassane Ouattara a traduit sa reconnaissance à tous les partis politiques, aux membres de la société civile pour leur contribution de toutes à la restauration de cette paix en Côte d’Ivoire.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili