header-ban

Festival gastronomique N’Zima: l’autonomisation féminine au menu

la dégustation des mets à la cérémonie d'ouverture du Festival gastronomique N'Zima.
126
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Du 05 au 08 août 2022, à l’espace gastronomique Abissa de Grand-Bassam, s’est tenue la deuxième édition du Festival gastronomique N’Zima. Cette activité culturelle a pour objectif, selon le commissaire général Adjehi Kacou, de mettre en valeur les mets du peuple N’Zima, et d’assurer leur pérennisation par les jeunes générations. Adjéhi Kacou a traduit sa gratitude aux cadre qui ont cru en son projet, et ont abordé leur soutien pour sa réalisation.

Lire aussi: https://www.paris.fr/pages/pourquoi-les-feuilles-des-arbres-tombent-elles-en-ce-mois-d-aout-21735

Dans une conférence inaugurale sur le thème « les mets anciens du peuple N’Zima », Dr Richard Ekra, a mis en lumière les différents types de mets de ce peuple lagunaire. À l’en croire, on note deux catégories de mets qui sont les mets quotidiens et les mets spéciaux ou les mets cérémoniaux. La cuisine étant l’affaire des femmes, l’association Miyebié a apporté son soutien aux femmes afin de les rendre autonomes à la fin du festival.

header-ban
Festival gastronomique N'Zima
Quelques femmes ayant bénéficié du soutien de l’association Miyebié.

« Nous avons pris des stands pour le compte des femmes. Nous leur avons donné des moyens financiers pour exercer des activités pendant et après le festival », a indiqué Anita Kouamé, chargée de mission et du protocole à l’association Miyebié.

Cet acte a été salué par la sénatrice, Marie-Irène Richmond, marraine, représentant à cette cérémonie l’ex vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, haut patron, et le président du CESEC, Dr Aka Aouelé, président du Conseil régional du Sud-Comoé, président de cette édition. « L’art culinaire N’Zima contribue à l’enrichissement de la culture ivoirienne. On fait la paix autour des repas. Ayez à cœur de promouvoir l’entente, la solidarité et la tolérance au quotidien. Nous devons être soudés pour le développement de notre belle commune », a-t-elle exhorté.

- Advertisement -

Lire aussi: https://justeinfos.net/lutter-contre-la-douleur-long-remedium-doloris-lance-ses-activites/

Pour sa part, Chantal Ahikpolé, représentant le co-parrain Jean-Louis Moulot à cette 2ème édition du Festival gastronomique N’Zima, a, quant à elle, félicité les organisateurs. Selon elle, la gastronomie N’Zima doit se transmettre de mère en fille.

Très heureuses de participer à ce festival, quelques restauratrices ont exprimé leurs remerciements à l’équipe du commissaire général Adjehi et son équipe, et à l’association Miyebié pour son accompagnement.

Notons que la cérémonie d’ouverture de ce festival a vu la présence remarquée de la reine-mère Obachima N’guettia 2, et des chefs traditionnels et notables.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili