topheader

CNDECI : N’Guessan N’Guessan Etienne réélu président

Le président de la CNDECI, N'Guessan N'Guessan (le deuxième de la gauche vers la droite ) a été réélu à la 4ème AGE de la CNDECI à Gagnoa.
335
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Du mercredi 15 au jeudi 16 février 2023, a eu lieu à Gagnoa, la 4ème Assemblée générale élective de la CNDECI (Coordination nationale des directeurs d’école de Côte d’Ivoire). Cette 4ème AGE de la CNDECI était placée sous le thème : « Soyons des directeurs d’école responsables pour la qualité de notre école. » Candidat unique à sa propre succession, le président sortant, N’Guessan N’Guessan Etienne, a été réélu pour un second mandat de 4 ans.

Représentant Prof Mariatou Koné, ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, Konan Yoboué Emmanuel, directeur régional de l’Education nationale et de l’alphabétisation de Gagnoa, a, en lieu et place d’un discours, prodigué des conseils aux directeurs d’écoles venus pour la circonstance. Il a, par moment, montré du doigt, les difficultés rencontrées par les directeurs d’écoles dans leurs localités et dans leurs établissements.

Les membres de la CNDECI étaient nombreux à cette 4ème AGE.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/16116-municipales-2023-le-chef-du-village-danono-appelle-a-des-elections-sans-violence

« Vous êtes une valeur aux yeux du monde. En tant qu’enseignant moi-même, vous ne savez pas ce que vous êtes ;  c’est pourquoi, je vous demande de vous applaudir, vous êtes une valeur, les faiseurs d’hommes », a-t-il déclaré. Le représentant de Mariatou Koné, les directeurs font un grand honneur à leur ministre en associant son image à cette Assemblée générale élective qui a un caractère festif.

« Quand je suis devant cette Assemblée, devant des directeurs d’école, des retraités, des jeunes directeurs, ça me fait plaisir. Vous êtes des pères de famille, des mères de famille. Vous souhaitez que les textes de directeurs d’école se peaufinent. Je transmettrai cela à madame le ministre », a rassuré Konan Yoboué Emmanuel. Poursuivant, il a indiqué qu’en 2010, 2011, alors qu’il était secrétaire général de DREN, les textes n’étaient pas trop clairs.

Un présent offert au représentant de la ministre Mariatou Koné à cette AGE de la CNDECI.

« On ne veut pas de candidats syndicalistes au sein de la Commission de nomination de directeurs ; parce que ce sont les textes qui nous régissent. Beaucoup parmi vous ne connaissent pas leur rôle, si un enseignant ne se porte pas bien, son épouse ou un de ses enfants, vous êtes emmenez à l’assister, c’est pour cela vous êtes des chefs d’école, des chefs de famille », a-t-il précisé. Avant d’ajouter que « Quand tu es directeur, que tu es dans un village, tu gères le village, tu gères le quartier, surtout quand il s’agit d’un enfant, vous comptez pour nous et pour l’Education nationale de Côte d’Ivoire et cela mérite reconnaissance. »

Au nom de la ministre Mariatou Koné, il a remercié les directeurs d’école pour leurs efforts, en les invitant à ne pas baisser les bras. « Ne torpillez pas, ne vous menez pas de ce qui ne vous regarde pas », a-t-il conseillé. Il leur a demandé de même enseigner ceux qui ne sont pas allés à l’école. « Montrez que l’école est un tout. Vous êtes la lumière éclairée de nos enfants. On vous confie nos enfants, donnez-leur l’éducation qu’il faut. Notre rôle, c’est de sortir l’enfant qui a perdu tout repère à être quelqu’un.

Le député-maire de Gagnoa, parrain de cette AGE de la CNDECI a également reçu un présent.

Soyez fort. Soyez courageux. Le développement de la Côte d’Ivoire et du système éducatif viendra de vous. La CNDECI n’est pas un syndicat. De grâce, luttez pour le développement de l’école. Ne soyez pas syndicat. Ne posez pas d’acte qui contrarie le gouvernement ».

Selon l’envoyé de Mariatou Koné, « Comme le président de la coordination a émis des doléances, je les transmettrai à madame le ministre afin qu’elle ait les échos de ces assises. » Boni Valentin, 2ème adjoint au maire, représentant le député-maire de Gagnoa, parrain de cette 4ème AGE du CNDECI, a mis en valeur les bienfaits de SUNU assurance qui a toujours été partenaire des directeurs d’école regroupés au sein de la CNDECI.

L’autorité préfectorale n’a pas été oubliée par la CNDECI.

Il a, également, prodigué des  conseils à la Coordination des directeurs d’école et à son président réélu à sa propre succession pour 4 ans. Le représentant du parrain, Yssouf Diabaté, leur a demandé de ne pas baisser les bras. Il a reconnu que le métier d’enseignant n’est toujours aisé. « Il faut se donner le courage, surtout avoir l’amour de l’enseignement, être apolitique, ne pas associer la coordination au syndicalisme », a fait savoir l’envoyé du député-maire de Gagnoa.

Il a, par ailleurs, félicité le travail abattu par les membres de la Coordination des directeurs d’école et a rendu hommage à leur sens de grandeur pour la réussite de cette 4ème Assemblée générale élective. M. Tetia, représentant SUNU assurance, n’a pas manqué d’exprimer sa fierté pour le chemin parcouru avec son partenaire, la CNDECI.

Il y a également eu des distinctions.

Aussi, a-t-il profité de cette tribune pour appeler tous ceux qui hésitent à ne plus hésiter. « Nous avons un chiffre d’affaires de plus de 60 milliards FCFA », a-t-il affirmé, en rassurant que face à leurs engagements, SUNU Assurance demeure un partenaire solide. Le président  N’guessan N’guessan Etienne, président sortant de la CNDECI, reconduit à sa propre succession pour un autre mandat de 4 ans, au cours de cette 4ème  AGE, a remercié le ministre Mariatou Koné pour sa présidence et son soutien à l’organisation de cette cérémonie et tous les invités ainsi que les membres de la Coordination qui ont fait le déplacement.

Le président réélu a présenté la CNDECI comme une simple association des directeurs d’école et apolitique. « Elle a vu le jour en 2012. Elle a pour objectif de rassembler les directeurs d’école sur une plateforme pour le partage d’expérience en matière d’école tout en défendant l’intérêt de ses membres », a-t-il expliqué.

Le président réélu de la CNDECI a remercié les uns et les autres pour leur soutien et a fait des doléances.

Selon le président N’guessan N’guessan Etienne, les directeurs d’école « ont pris conscience des enjeux du système éducatif qui sont les attentes du chef de l’état », grâce à leur ministre. « Le président de la République a donné un souffle nouveau en vous nommant à la tête de ce grand Ministère qui est l’Education nationale.

Nous vous rassurons, madame le ministre, que vous pouvez compter sur nous pour accomplir cette mission. C’est pour cela que cette Assemblée générale nous a réunis autour d’un thème qui est : « Soyons des directeurs d’école responsables pour la qualité de notre école. »

Lire aussi: https://justeinfos.net/kaade-les-eleves-du-college-dagobert-banzio-exhortes-au-travail/

Il a indiqué que ce thème permet de faire face à leur responsabilité qui est d’apporter leur contribution à tous les niveaux, surtout sur les nouvelles réformes que connaissent les Coges qui ont eu lieu à Agboville en 2015. Le président N’guessan N’guessan a énuméré des difficultés, formulé des doléances à l’adresse du ministre de tutelle pour l’amélioration de leur corporation. S’agissant de la présence de l’Administration préfectorale à cette AGE, il faut noter que le préfet de Région a été représenté par Sahi Bi Gogié Williams, sous-préfet de Dignago.

Rappelons que c’est par plusieurs distinctions en faveur de récipiendaires retraités et de promus à un concours professionnel ainsi que des  dons à des autorités et autres que la cérémonie a pris fin dans une ambiance de fête.

Kouakou Antoine

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -