topheader

Bonoua : Les populations de Samo et d’Abobakro rendent hommage au président Aka Aouelé

La photo de famille.
9
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Les populations des villages de Samo et d’Abobakro étaient mobilisées le dimanche 27 mars 2022 pour rendre hommage au président Aka Aouelé pour toutes ses actions de développement et pour la confiance renouvelée en lui par le président de la République, Alassane Ouattara. Cette cérémonie dite de présentation de vœux et d’hommage a été marquée par plusieurs allocutions dont celle de Junior Ben, président des jeunes de Samo, au nom des populations.

Pour lui, la présence effective du président Aka Aouelé témoigne de son attachement à sa région, le Sud-Comoé, qui a amorcé le développement depuis quelques années. Junior Ben a également traduit sa gratitude à Aka Aouelé pour avoir mis à ses côtés un fils du village, du nom de Traoré Daouda, conseiller économique, social et environnemental régional. Parlant des actions de développement du président Aka Aouelé, Junior Ben a dit la fierté des populations des deux villages d’avoir Aka Aouelé comme président du Conseil régional. « Vous êtes l’incarnation du développement », a-t-il souligné.

Le président Aka Aouelé avec les mamans et les sentinelles Aka Aouelé.
header-ban

Cependant, le porte-parole des populations a fait des doléances dont la construction d’un collège moderne à Samo qui, à l’en croire, le mérite au vu du nombre important d’habitants.

- Advertisement -

Dans son intervention, le président Aka Aouelé s’est réjoui de la mobilisation exceptionnelle dont ont fait preuve les populations de Samo et d’Abobakro. Selon Aka Aouelé, les populations du Sud-Comoé peuvent être fières parce que le président de la République a approuvé leur choix. « C’est du Conseil régional que je suis parti pour être à la tête de cette importante institution qu’est le Conseil Économique, Social, Environnemental et Culturel (CESEC). Vous avez bien choisi ; et vous devez continuer dans ce sens », a-t-il déclaré, non sans réitérer son engagement à être au service des populations.

Ce qui est le fondement même de son engagement politique. Répondant aux doléances, le président du Conseil régional du Sud-Comoé a avancé que la construction du collège moderne de Samo était déjà prévue. Seulement qu’il se posait un problème de site. « Maintenant que des propositions de site ont été faites, les choses iront plus vite pour le collège », a rassuré le président Aka Aouelé.

Notons qu’à cette cérémonie, les mamans et les sentinelles Aka Aouelé ont été investies. Elles ont pour mission de défendre et de promouvoir l’image du président du Conseil régional du Sud-Comoé.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili