header-ban

Les normes internationales du travail objet d’un atelier de l’OIT

Le directeur de l'OIT pays Côte d'Ivoire, Fédéric Lapeyre. (Photo DR).
3
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Selon un avis aux médias émanant du Bureau Pays OIT Abidjan, il est prévu un atelier dans la ville historique de Grand-Bassam. Ce séminaire a pour initiateurs les projets « la dimension Sociale de la transition écologique », et « Commerce au service du travail décent » de l’Organisation international du Travail (OIT). Ceux-ci organiseront conjointement du 5 au 6 mai 2022 à Grand-Bassam, cet atelier pour promouvoir les Normes internationales du travail en lien avec la transition juste.

Cet avis aux médias précise que cet atelier s’inscrit dans le cadre de la réalisation de l’axe stratégique 1 de la Stratégie Intégrée de Promotion de l’Emploi Vert en Côte d’Ivoire (SIPEV-CI). Celui-ci repose sur le renforcement des cadres institutionnels et règlementaire, particulièrement sur la réalisation de l’objectif stratégique 1 et visant le ‘’verdissement des textes législatifs et réglementaires relatifs à l’emploi’’.

Aussi, l’objectif de cette session de formation est de contribuer à la transition juste via la promotion des normes internationales du travail.

header-ban

Concernant les deux projets auteurs de cet atelier, d’une part, le projet « La dimension sociale de la transition écologique » qui est financé par la France, est le premier projet à mettre en œuvre un soutien technique sous l’égide de l’initiative Action climatique pour l’emploi. Il constitue un des axes clés du partenariat 2020-2024 entre la France et l’OIT.

Ce projet prend en compte 3 axes principaux. D’abord, Il s’agit du renforcement des structures institutionnelles du dialogue social. Ensuite, il permet d’autres choses. A savoir l’ancrage et le renforcement des capacités de recherche, et de développement de modèles économiques intégrés pour l’évaluation des politiques. Enfin, il s’agit du soutien à la formulation et mise en œuvre de politiques (protection sociale, entreprises, investissement). Celles-ci sont basées sur le dialogue social inclusif et modèles d’analyse intégrés.

- Advertisement -

Quant au projet « Commerce au service du travail décent » financé par la Finlande, il englobe selon OIT, des angles juridiques et normatifs dans ses différents axes. Et son objectif est d’améliorer l’application effective des conventions fondamentales de l’OIT en Côte d’Ivoire. Il symbolise, à en croire le Bureau pays, OIT Abidjan, le lien entre commerce et travail décent. Ce projet vise, entre autres, la promotion des normes internationales du travail. Il faut préciser que c’est l’Union européenne et la Finlande qui financent ce projet.

Prennent part à l’atelier, 17 personnes issues des membres du Comité de Pilotage du projet « la dimension sociale de la transition écologique ». Ce sont 02 membres du Senat, 02 membres de l’assemblée nationale, 02 représentants du Conseil National des Droits de l’Homme (CNDH) et un 01 représentant de la Direction générale du Travail.

Benoît Kadjo

Source : Bureau Pays, OIT Abidjan

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili