topheader

Secteur agricole : l’assurance indicielle au centre d’un atelier

La photo des officiels au lancement de cet atelier sur l'assurance indicielle au profit du secteur agricole.
34
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Le Ministère d’État, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, à travers sa direction générale de la planification, des statistiques et des projets, organise un atelier de renforcement de capacités des acteurs du secteur agricole sur le projet d’assurance indicielle agricole.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/16097-covid-19-la-cote-divoire-annonce-louverture-de-ses-frontieres-terrestres-a-compter-de-ce-mercredi

Cet atelier qui réunit une soixantaine de participants du secteur agricole se tient du 15 au 17 février 2023 à Grand-Bassam. L’un de ses objectifs est d’améliorer les connaissances des acteurs sur le concept de l’assurance indicielle et sa fonction d’outil de gestion des risques agricoles, ainsi que ses limites.

En effet, plusieurs initiatives ont été engagées par le gouvernement ivoirien, afin de relever les contraintes à l’accès aux services financiers pour les acteurs agricoles. Selon Jeannine Kouassi, directrice de la planification, de la programmation et du financement, du Ministère d’État, Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, l’une des contraintes est l’absence d’instruments de gestion des risques. Il s’agit notamment de ceux liés au changement climatique dont les effets sont visibles dans le secteur agricole.

« Il est indispensable de développer des mécanismes qui permettront de contribuer à avoir un secteur agricole résilient au changement climatique et à garantir des revenus rémunérateurs aux acteurs. Sur la base d’une étude de faisabilité, un projet d’assurance indicielle agricole cofinancé par l’État de Côte d’Ivoire et la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD), a été approuvé à hauteur de 12 milliards FCFA. Et les démarches sont en cours pour rendre ce financement opérationnel », a-t-elle déclaré.

Lire aussi: https://justeinfos.net/ministere-du-tourisme-luplci-echange-avec-la-directrice-de-communication/

Aussi, la directrice Jeannine Kouassi a précisé que l’assurance indicielle agricole viendra pour garantir les prêts des producteurs auprès des institutions financières. À l’en croire, Cela pourrait contribuer à l’amélioration des productions. Très heureuse de la qualité des participants, la directrice de la planification, de la programmation et du financement, au nom du ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, a ouvert les travaux de l’atelier tout en espérant que les trois jours de formation et d’échanges permettront à tous de mieux cerner les notions d’assurance indicielle agricole.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -