topheader

Pdci-Rda: Tidjane Thiam élu président et choisi candidat à la présidentielle de 2025

Cheick Tidjane Thiam est le nouveau président du Pdci-Rda et candidat pour la présidentielle en 2025 dudit parti.
169
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Le nouveau président du Parti Démocratie de Côte d’Ivoire-Rassemblement démocratique africain (Pdci-Rda) est connu depuis le vendredi 22 décembre 2023. Il se nomme Cheick Tidjane Thiam. Il a été élu à une majorité écrasante de 4001 voix, soit 96,48%  contre 134 voix, soit 3,23% pour son adversaire, Jean Marc Yacé, maire de Cocody.

C’est Cheick Tidjane Thiam, petit fils d’Houphouët-Boigny, qui est sorti vainqueur du 8ème congrès extraordinaire du Pdci-Rda devant permettre d’élire le nouveau président du Pdci-Rda, 2ème plus vieux parti africain après l’ANC de Nelson Mandela, le vendredi 22 décembre dernier. Il succède ainsi au président Henri Konan Bédié dit HKB décédé de façon brutale le mardi 1er août 2023.

Pdci-Rda
Le vice-président Noël Akossi Bendjo, l’un des principaux alliés du candidat Tidjane Thiam lors de son vote.

Aussi, le nouveau président du Pdci-Rda qui a été presque plébiscité avec un score à soviétique de 4001 voix contre 134 pour son adversaire a bénéficié d’une résolution portant mise en mission du président élu. Alors que le parti devrait organiser une convention, selon ses statuts et règlement pour choisir qui sera son prochain candidat à la veille de l’élection présidentielle de 2025, cette résolution portant mise en mission du président élu vient changer les donnes.

Lire aussi: https://www.lemondeactuel.com/alternance-politique-au-benin-le-president-patrice-talon-confirme-son-depart-du-pouvoir-en-2026/

Il ne sera plus question de tenir cette convention pour choisir parmi des candidats le candidat du parti septuagénaire. Déjà, des cadres du Pdci-Rda ont manifesté des velléités de candidatures pour cette convention afin de représenter leur parti à la prochaine élection présidentielle de 2025. Des noms tels que Jean Louis Billon, Thierry Tanoh et bien d’autres ne cachaient pas leur ambition d’être des prétendants.

Mais, avec cette résolution portant mise en mission du président élu, adoptée par le congrès du vendredi 22 décembre 2023 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de pour la recherche de la paix de Yamoussoukro, les carottes sont désormais cuites pour les autres prétendants.

Car cette résolution fait du président élu, Cheick Tidjane Thiam, le seul et légitime candidat devant compétir contre les autres candidats des autres partis politiques ivoiriens et autres candidats indépendants qui sortiront de la société civile ou des entrailles des autres partis politiques.

Pdci-Rda, les congressistes
Les congressistes du Pdci-Rda sont sortis nombreux à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour  »plébisciter » leur nouveau président, Tidjane Thiam.

L’Article 3 de cette résolution de mise en mission du nouveau président du Pdci-Rda stipule que « le président élu est le candidat du Pdci-Rda à la convention d’investiture pour l’élection présidentielle de 2025. »

Lire aussi: https://justeinfos.net/daloa-le-comite-departemental-de-lutte-contre-le-travail-des-enfants-installe/

C’est donc boucler et gérer pour Cheick Tidjane Thiam qui est désormais en roue libre pour 2025 tout en veillant à mettre son parti et ses militants en ordre de bataille pour faire plier l’échine au parti du président Alassane Ouattara, considéré aujourd’hui comme le premier parti ivoirien par le nombre de ses élus après les dernières élections législatives, municipales, sénatoriales et régionales. Surtout comparativement au Pdci-Rda qui totalise aujourd’hui 24 ans dans l’opposition.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -

- Advertisement -