topheader

Les cadres et élus Rhdp du Sud-Comoé lancent une caravane de présentation de vœux

Le directeur exécutif adjoint, Hien Sié Yacouba, coordonnateur régional, député-maire d'Adiaké au micro.
4
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Côte-d’Ivoire, Abidjan, le lundi 07 février 2022–Un peu plus d’un mois après le début de la nouvelle année, les cadres et élus du parti des houphouëtistes du Sud-Comoé ont initié une caravane de présentation de vœux de nouvel an 2022 aux militants de base. Pour la première étape de cette caravane, c’est la ville historique  de Grand-Bassam qui a abrité, le samedi 05 février 2022 à la salle polyvalente Reine Mère Kakou Brou de Moossou, la cérémonie ayant mobilisé plusieurs cadres, élus et militants de base.

Selon le président du comité d’organisation, Amadou Bayaki, cette caravane qui va se poursuivre dans les départements de la région se veut un canal de rapprochement et d’échanges avec les militants de base en vue de donner un nouvel élan au RHDP dans le Sud-Comoé.

Les responsables des structures locales spécialisées, des jeunes et femmes ont saisi cette occasion pour présenter leurs vœux de réussite aux cadres et élus, et aussi  pour exprimer leur engagement indéfectible pour la cause de leur parti, le RHDP.

header-ban
Photo de famille.

Au nom de la jeunesse, Abou Cherif Aïdara a encouragé les cadres et élus à continuer de faire sortir les braves militants des chaînes du chômage. « Vous avez fait beaucoup, et vous continuez encore d’en faire. Nous savons que votre premier objectif, c’est l’insertion des braves militants », a-t-il indiqué. Pour leur part, les cadres et élus du RHDP du Sud-Comoé ont félicité les militants pour leur engagement qui donne une assise au parti RHDP, non sans les inviter à maintenir la cohésion pour les échéances à venir en 2023. Car selon le vénérable Akatchia, 2023 c’est maintenant.

- Advertisement -

Les doléances des militants tournant autour de l’emploi des jeunes et des femmes, le maire Jean-Louis Moulot a signifié que les initiatives ne suffiront jamais, tellement les attentes sont nombreuses. Cependant le maire Moulot, Coordonnateur régional associé a donné l’assurance de sa détermination et son engagement à continuer ses efforts pour insérer le maximum de jeunes.

Faisant le point des actions déjà posées dans ce sens, il a fait savoir qu’un fond de dix millions (10 000 000) FCFA  a été mis en place à Grand-Bassam pour le financement des projets des jeunes et des femmes. « Le comité technique a terminé son travail. Les premiers bénéficiaires recevront leurs chèques dans les jours à venir », a-t-il avancé.

Quant au directeur exécutif adjoint, Hien Sié Yacouba, il a traduit également ses vœux de bonheur aux militants et aux différents responsables, et les a surtout exhortés à continuer de travailler pour l’essor du RHDP. « Le combat politique ne s’arrête jamais. Soyez ouverts et soyez humbles. Continuez à être aux côtés de vos élus ici à Grand-Bassam et dans la région du Sud-Comoé », a souligné le député-maire d’Adiaké, par ailleurs Coordonnateur régional qui n’a pas manqué de dire sa vision du RHDP dans la région. « Avec mes aînés, et avec mes jeunes frères qui sont là, nous sommes dans une dynamique de construire un RHDP fort dans le Sud-Comoé », a-t-il dit.

Cette étape de Grand-Bassam, marquée par un don de dix millions (10 000 000) FCFA de la part du directeur exécutif adjoint, et coordonnateur régional, Hien Sié Yacouba. Cette somme vient en appui au premier fond de soutien déjà mis à la disposition des militants de base par le coordonnateur régional associé, le maire Jean-Louis Moulot de Grand-Bassam.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili