topheader

L’Association N’zima Kon Êyêlê offre des latrines réhabitées aux populations du Quartier France

Photo de famille devant les latrines réhabitées
3
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Le jeudi de l’Abissa, 5ème journée de l’Abissa était dédiée aux forces vives du Peuple N’zima. À cette occasion, l’Association N’zima Kon Êyêlê a procédé à la remise des latrines réhabitées aux populations du Quartier France qui abrite le siège de la royauté N’zima en Côte d’Ivoire.

« Au Quartier France, les latrines datent de l’époque coloniale. Il y avait un besoin primaire. Ainsi, nous avons décidé de réhabiter des latrines. Et madame la Sénatrice Marie-Irène Richmond a été chargée de piloter ce projet. Pour ce nouvel an du Peuple N’zima, les choses s’annoncent bien. La réhabitation des huit latrines dont quatre déjà réalisées, va coûter 2. 041. 890 FCFA », a déclaré la présidente Linda Diplo qui n’a pas manqué de préciser que le projet est soutenu par la BSIC Banque Côte d’Ivoire.

Maître Linda Diplo, présidente de KON ÊYÊLÊ recevant le diplôme d’honneur
header-ban

Aussi, la présidente de KON ÊYÊLÊ a dit la bonne santé de sa structure dont les membres manifestent un grand intérêt à travers leurs différentes contributions. L’équipe dirigeante de l’Association Kon Êyêlê qui a déjà posé de nombreuses actions sociales entend faire encore plus pour la cohésion et le bien-être des populations.

Pour sa part, Charles Fiberesima, directeur général adjoint de la BSIC Banque Côte d’Ivoire, au nom du directeur général, a traduit l’engagement de son entreprise à accompagner KON ÊYÊLÊ.

- Advertisement -

Au nom des bénéficiaires, Ebé Paul Marie, président des jeunes, a dit sa reconnaissance à l’Association et ses partenaires pour cette action. Il a rassuré de la bonne gestion de ces latrines.

Notons que, pour ses projets de développement, l’Association N’zima Kon Êyêlê a été distinguée par l’Association Abissa, au palais royal, en présence de Sa Majesté Awoulae Tanoé Amon, roi des N’zima Kôtôko de Côte d’Ivoire.

La journée a pris fin par une grande parade, et la brillante entrée de toutes les couches composant l’Association Kon Êyêlê à la place Abissa où des démonstrations de pas de danse ont exécutées au rythme de l’Edo N’gbolé.

Hipson KANON

 

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili