header-ban

Grand-Bassam : la FEDERAF vole au secours des pensionnaires de la prison

Les femmes au bureau du régisseur après la remise des dons.
6
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Les femmes de la Fédération des Associations Féminines (FEDERAF) de Grand-Bassam ont fait parler leur cœur en volant au secours des pensionnaires de la Maison d’arrêt et de correction de la ville. Le mercredi 23 février 2022, les membres de la FEDERAF y ont marqué leur présence avec les bras chargés de présents. Elles ont fait de nombreux dons en vivre et non vivre en présence des chefs de communauté et de bien d’autres responsables.

Selon la présidente de la FEDERAF, Chantal Étiboa, cette action s’inscrit dans le programme d’activités de son organisation. « C’est toujours dans le cadre de la nouvelle année 2022 que nous avons pensé à rendre visite à nos frères et sœurs qui sont privés de liberté », a-t-elle déclaré avant de traduire sa gratitude aux responsables de l’une des plus vieilles prisons civiles du pays.

- Advertisement -

Le régisseur Marcelline Franh et son adjoint Séa Joachim ont exprimé leur joie de voir des femmes se mettre ensemble pour venir en aide aux détenus. Aussi Marcelline Franh n’a pas manqué de les exhorter à donner des conseils à leurs enfants afin d’éviter la prison. Car pour elle, la femme est la première éducatrice de la famille.

header-ban

Hipson Kanon

 

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili