topheader

Education-formation : les fondatrices de l’UNAFEP-CI s’engagent pour la promotion de l’excellence

Une vue des fondatrices venues à l'AG.
6
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Côte-D’Ivoire, Grand-Bassam–La ville historique de Grand-Bassam a abrité les 18 et 19 février 2022, la 3ème assemblée générale de l’Union Nationale des Fondatrices d’Établissements Privés de Côte d’Ivoire (UNAFEP-CI) autour du thème « Femmes vaillantes, dynamiques et autonomes pour une éducation d’excellence ». Il s’agissait pour les promotrices d’établissements privés de passer en revue les textes de leur Union afin de s’inscrire résolument pour l’excellence.

Au premier plan, les officiels de la cérémonie.

Dans son allocution de bienvenue, le conseiller municipal, Ouégnin Guy-Daniel, représentant le maire Jean-Louis Moulot, a salué le choix de sa commune qui, selon lui, est devenue depuis quelques années une ville universitaire et scolaire avec la présence de l’Université Internationale de Grand-Bassam, le lycée d’Excellence Alassane Ouattara et bien d’autres établissements secondaires publics et privés.« Notre objectif de ville durable et émergente ne peut être atteint que par la formation et l’encadrement », a-t-il indiqué, avant d’exhorter les participantes à des réflexions fructueuses. Quant aux deux directrices de l’Encadrement de l’Enseignement Privé, Huguette Kouamé pour le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle et de l’Apprentissage, et celle du Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, représentée par la sous-directrice Madeleine Srinsiao, elles ont, toutes, exprimé leur gratitude aux fondatrices d’établissements pour les avancées réalisées.

header-ban

Mêmes sons de cloche pour la représentante de la FENEPLACI qui n’a pas manqué d’apprécier la collaboration entre les deux structures des promoteurs d’établissements privés. La présidente de l’UNAFEP-CI, Augustine Ibo née Bro Lou, pour sa part, a fait le bilan de ses onze (11) ans de gestion qui, à l’en croire, sont marqués par une collaboration très étroite et fructueuse avec les différentes directions chargées de l’encadrement des écoles privées.

- Advertisement -

Selon la présidente Ibo née Bro Lou, l’UNAFEP-CI qui compte quarante (40) membres actifs sur cinquante (50) adhérentes a pour objectif de faire de chaque membre une femme vaillante, dynamique et autonome pour une éducation de qualité. Pour sa part, le secrétaire général de la direction départementale de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation, représentant le préfet de département pour la circonstance, Comenent Prosper, a relevé l’importance de l’enseignement privé dans le système éducatif ivoirien.

« En 2020-2021, 77% des établissements sont privés, et 54% de l’effectif des élèves sont dans le privé », a fait savoir le représentant de la préfète du département qui n’a pas manqué d’inviter les fondatrices à donner la qualité, vu la place du privé. Aussi Comenent Prosper a-t-il encouragées à aller de l’avant afin de contribuer efficacement au développement économique de la Côte d’Ivoire.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili