topheader

Afrik Fashion Week16: Workshops, défilés… entre les générations de stylistes

Afrik Fashion, rendez-vous de la mode.
59
S'inscrire à la newsletter

Les 17 et 18 mars, la grand-messe de l’écosystème du textille, de l’habillement et des métiers connexes sera célébrée dans  l’antre de la patinoire du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire. Cette année, deux défilés majestueux, avec une trentaine de créateurs de toute l’Afrique seront la cerise sur le gâteau.

Après 15 saisons, Afrik Fashion Show, l’un des plus grands rendez-vous de la mode en Afrique, a pris les attributs d’une véritable Fashion-Week pour s’estampiller en Afrik Fashion Week. Revêtant, tout aussi, le sceau d’une grand-messe de tout l’écosystème du textile et de l’habillement, de la cosmétique et des accessoires, dans le temple du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire, les 17 et 18 mars, autour du thème « Jeunesse, Mode et Diversité culturelle », Afrik Fashion Week devrait conforter la capitale économique ivoirienne en tant que plaque tournante de l’industrie de lamode en Afrique.

Isabelle Anoh, Commissaire général de Afrik Fashion.

Inédit : un casting de choix

Corrélativement au thème, mais aussi par tradition d’offrir aux jeunes créateurs leur chance, le Commissariat général et son partenaire Avant-Garde ont lancé un appel à créateurs via le Méta, Facebbok notamment. Ceux retenus auront la chance de côtoyer leurs modèles sur le « T » de la patinoire. Et ce, à travers deux défilés, en deux soirées, consécutives, les 17 et 18 mars.Pour donner au final ce casting: Bazemse (Burkina Faso), Simone et Élise (Côte d’Ivoire), Nafitoo (Sénégal, Lamp Fall (Sénégal), Yoni (Côte d’Ivoire), fashion Influence (Côte d’Ivoire), Kanajo (Côte d’Ivoire), Kwiyiah Style (Côte d’Ivoire), Cheikh Académie (Côte d’Ivoire), Paul Laurain K (Côte d’Ivoire), Guy Landry Koffi (Côte d’Ivoire), Mami Soré (Côte d’Ivoire), Pepita (Bénin), Maimour (Mali), Koro DK (Burkina Faso), Hijab Tour (Côte d’Ivoire), Isabelle Andoh (Côte d’Ivoire), Kavelite (Togo), Sikasso (Congo), Pélagie Cheké (Congo), Rocard Yapo (Côte d’Ivoire), Missano (Côte d’Ivoire) Pathé’O (Côte d’Ivoire), Anderson D (Côte d’Ivoire), Arlette ( Côte d’Ivoire), Collé Sow Ardo (Sénégal).

Un évènement redimensionné en mode XXL, qui sera coprésidé par Mme Françoise Remarck, Ministre de la Culture et de la Francophonie et Siandou Fofana, Ministre du Tourisme. Et ce, dans l’élan du positionnement de la destination touristique et ludique ivoirienne dans le Top 5 africain, au diapason de l’influence de la culture ivoirienne dans son dialogue avec les autres cultures, du Continent, certes, mais dans un contexte mondialisé.

- Advertisement -

A juste titre, la Commissaire générale de la Fashion-Week, Mme Isabelle Anoh, citant l’iconique créateur  Yves Saint-Laurent  qui affirme que  » S’habiller est un mode de vie. Cela vous apporte de la joie. Il peut vous apporter liberté et libération, vous aider à vous retrouver et à vous déplacer sans retenue », clame donc que la mode, par sa créativité et sa singularité est  « un miroir ambulant de la culture et du tourisme d’un pays ». Mieux, la jeunesse qui la sous-tend par son énergie et sa force de travail en est la démonstration de sa vitalité économique et sociale. D’où l’accent qui est mis, encore une fois, cette année, sur la formation, en partenariat avec l’Institut Michèle Yakice et l’Université Nord-Sud.

Afrik Fashion Week 16, est ponctuée 48h durant, outre d’une exposition à la patinoire du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire de stylistes et maisons de couture dévoilant leurs nouvelles collections de prêt-à-porter et de haute-couture, mais aussi et surtout, des 2 grands défilés dans les soirées des 17 et 18 mars à la patinoire. Où les paillettes se disputeront la féerie avec les strass, le tout porté par le chic et le glamour des  50 Top-models (32 filles et 18 garçons) au diapason de l’élégance et du charme des invités triés sur le volet.Collé Sow Ardo, invitée d’honneur, Aïcha N’Goila: l’égérie de charme!

Pour cette édition, c’est le mannequin Aïcha N’Goila qui est l’égérie portée sur les cimaises. Quand beauté intérieure et plastique édénique font corps avec un esprit vif, pourrait résumer le pedigree de cette jeune dame qui affole actuelle la « Fashionsphère ». Par ailleurs, honneur et gloire seront rendus à Mme Collé Sow Ardo, figure emblématique de la maode dakaroise qui su tisser sa toile et essaimer tout le Continent voire au-delà, au fil de 40 années d’une créativité à nulle autre pareille. D’elle, bien des critiques de mode confessent que le pagne tissé se cherchait une reine et qu’il l’a trouvée en rencontrant Collé Sow Ardo. Et en 1983 naquit au Sénégal une marque qui laissera son empreinte dans le monde de la création des cinq continents et imposa le made in Africa comme un label de qualité.

Info : Sercom UPLCI

- Advertisement -

- Advertisement -