header-ban

Pdci-Rda : Guikahué en mission de réconciliation à Soubré

Le SE en chef du Pdci-Rda Maurice Kakou Guikahué en pleine explication.
5
S'inscrire à la newsletter
header-ban

Allé faire des civilités aux chefs traditionnels, le Secrétaire exécutif en chef du PDCI-RDA, Pr Maurice Kakou Guikahué était face aux garants des us et coutumes de la région de la Nawa conduits par le chef central du village de Soubouo, chef de la province de la Nawa, Zobré Digbeu Roland, dimanche 26 décembre à Soubré.

Accueilli avec enthousiasme au siège départemental du PDCI, à son arrivée à Soubré, par des militants et l’ensemble des délégués de la Nawa conduits par le vice-président Nétro René qui était épaulé par le secrétaire exécutif chargé des enseignants, Junior Gouali Dodo, Maurice Kakou Guikahué s’est brièvement entretenu avec les responsables des délégations du parti avant de mettre le cap sur la résidence du chef de province. Là-bas, il a expliqué l’objet de sa mission au chef central de Soubouo.

header-ban

« Quand on est dans un village et qu’on a un certain âge, on a une autre façon de penser, de voir les choses. C’est pourquoi, pendant qu’on était en prison, le président Bédié aurait pu dire, je ne bouge pas tant qu’on ne libère pas mon secrétaire exécutif, Guikahué. Mais, il est allé au rendez-vous de Ouattara, le 11 novembres 2020, pour faire la réconciliation », a dit Guikahué en guise d’introduction.

Il a ajouté qu’«ensuite quand Gbagbo est revenu en Côte d’Ivoire, il l’a accueilli chez lui à Daoukro. Il a dit quoi à Gbagbo ? Il a dit à Gbagbo que si tu es parti là-bas, tu as fait 10 ans et que tu es revenu, c’est parce que tu as un avenir. Donc si tu restes avec les ressentiments anciens, tu ne vas pas réussir. C’est ainsi qu’il a dit de rentrer en nous-mêmes pour transcender ce que nous avons subi et pardonner, laissons toutes les incompréhensions du passé. Car le pardon, c’est important, c’est Dieu qui fait le destin.»

 

Selon le N°2 du PDCI, « quand le président Bédié a reçu le président Gbagbo, ils se sont parlé et Gbagbo a dit qu’il a compris et qu’il laisse tout tomber. Effectivement, quelque temps après le président Ouattara a reçu le président Gbagbo. Gbagbo a pardonné. Donc allons tous à la réconciliation.»

- Advertisement -

Expliquant les raisons de sa mission, il dira que « le président Henri Konan Bédié m’a envoyé en mission de réconciliation. Je suis donc venu vous parler à vous mes frères, mes parents de réconciliation. On doit se réconcilier, il faut parler aux gens. Je suis donc porteur d’un message du PDCI-RDA et du président Henri Konan Bédié que je suis venu livrer à mes militants, donc je vous dis, vous mes chefs coutumiers, que le PDCI est porteur d’un message de réconciliation et de paix.»

« Et comme nous sommes les anciens, cela fait 75 ans que notre parti existe. Donc c’est nous qui devons donner des conseils de réconciliation et de paix. Le PDCI dit qu’on doit aller à la paix. Si on nous avait fait du mal, on doit laisser tout tomber et reconstruire la Côte d’Ivoire. Je suis donc venu en mission de paix », a conclu Pr Maurice Kakou Guikahué.

Répondant aux sages propos de Guikahué, Tchiffy Zobré Digbeu a manifesté sa joie en prenant lui-même la parole. « Ma joie est grande, c’est pourquoi je prends la parole pour l’exprimer moi-même car personne ne peut mieux exprimer ce qu’on ressent en nous à notre place. Le message que le secrétaire exécutif du PDCI est venu nous porter est reçu 5/5. Parce que nous, chefs, nous sommes-là pour parler de paix et d’amour chaque jour que Dieu fait dans les hameaux, les villages (…) Que Dieu vous donne la sagesse du Roi Salomon pour réussir votre mission pour une Côte d’Ivoire de paix, de joie et d’amour», s’est-il réjoui.

Info : Gilles Richard OMAEL

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili