header-ban

Gouvernement ivoirien: un budget 2023 de 11.694,4 milliards FCFA proposé

Le gouvernement ivoirien a proposé un projet de loi de finances portant Budget de l’Etat de Côte d’Ivoire pour l’année 2023.
29
header-ban
S'inscrire à la newsletter

Le projet de loi de finances portant Budget de l’Etat de Côte d’Ivoire pour l’année 2023 a été proposé par le gouvernement ivoirien. Il a officiellement été communiqué à l’issue du conseil des ministres qui a eu lieu le mercredi 12 octobre 2022 au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, dans la commune des affaires au Plateau.  Ce projet de loi de finances, selon le communiqué dudit conseil des ministres « s’équilibre en ressources et en charges à 11.694,4 milliards de FCFA et enregistre une progression de 18,1% par rapport au budget initial 2022. »

 « Cet équilibre devrait évoluer pour atteindre 13.149,6 milliards de FCFA en 2024 et 13.984,9 milliards de FCFA 2025 », précise, par ailleurs ce communiqué gouvernement ivoirien. Qui souligne dans la même veine que « le Projet de budget 2023 est accompagné d’une matrice des réalisations par Ministère qui servira de base au renforcement du suivi-évaluation de l’action gouvernementale. »

Lire aussi: https://fr.yahoo.com/news/lue-menace-moscou-dune-frappe-173857593.html

header-ban

Selon le gouvernement ivoirien, « le projet de Budget de l’Etat pour l’année 2023 intervient dans un contexte marqué par le ralentissement du rythme de progression de la croissance économique mondiale, lié essentiellement à la pandémie de Covid-19 et au conflit en Europe de l’Est, qui impactent fortement les prix des denrées alimentaires de base ainsi que les coûts des produits énergétiques. »

- Advertisement -

Toutefois, explique ce communiqué du gouvernement ivoirien, que dans la dynamique des mesures socioéconomiques, en cours, ce projet de budget représente une expression de sa volonté de soutenir davantage les secteurs en difficulté et de contenir les poussées inflationnistes, en vue de consolider le rythme de progression des activités économiques, actuellement de 6,8%, à plus de 7% en 2023, de façon à préserver le pouvoir d’achat des populations et à maintenir un climat social apaisé.

Lire aussi: https://justeinfos.net/ong-aida-la-presidente-fait-un-bilan-partiel-de-1-an/

En somme, pour le gouvernement ivoirien « l’orientation budgétaire de l’exercice 2023 s’inscrit dans une perspective de consolidation budgétaire avec une réduction du déficit projeté à 6% à fin 2022, à 4,8% du PIB en 2023. » Après cette décision gouvernementale, les regards sont désormais tournés vers les députés et les sénateurs de Côte d’Ivoire dans les prochaines semaines pour entériner ou non ladite proposition.

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

Les commentaires sont fermés, mais trackbacks Et les pingbacks sont ouverts.

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili