topheader

Caravane de solidarité: le PAC lance la première édition dans le Sud-Comoé

Photo de famille de la cérémonie de lancement de la caravane de solidarité, Apa Tour
29
S'inscrire à la newsletter

- Advertisement -

Listen to this article

Le Programme d’Autonomisation des Communautés (PAC) a lancé la première édition de sa Caravane de solidarité dans la Région du Sud-Comoé. C’est la ville de Grand-Bassam, porte d’entrée de cette région qui a abrité cette cérémonie de lancement. C’était le samedi 28 novembre 2023 au complexe sportif d’IRMA.

Selon le coordonnateur du PAC, Ange Oula, ce sont au total 400 kits scolaires et des bourses d’études scolaires et universitaires qui seront distribués aux élèves et étudiants démunis ou orphelins durant cette Caravane de solidarité.

Lire aussi: https://epressafrica.com/agroecologie-une-rencontre-regionale-prevue-a-abidjan-pour-renforcer-les-capacites-des-acteurs-sur-levaluation-des-outils-de-performance/

« Le PAC répond à l’appel de la dynamique internationale et nationale qui met en avant la solidarité au service du développement… Penser développement doit nous amener à réfléchir, à identifier nos besoins pour l’amélioration de notre bien-être », a avancé le président Oula.

Remise symbolique de kits scolaires à Grand-Bassam.

Il n’a pas manqué de donner, par la suite, les raisons du choix de la Région du Sud-Comoé pour cette première édition de la Caravane de solidarité dont le thème est « Solidarité, levier de développement local et de cohésion sociale », appuyé par un slogan « l’État ne peut pas tout faire. Ma pierre est utile pour le développement de mon pays. Je m’engage ».

Pour le président du PAC, dans cette région du Sud-Comoé, un homme porte cette vision de développement. Il est donc important, selon lui, de l’accompagner. Ange Oula a donc lancé un appel aux élus locaux et aux associations à s’approprier cette solution innovante pour l’autonomisation des populations et créer durablement le développement de leurs localités.

Au nom du maire Jean-Louis Moulot, Wassa Khan a remercié les initiateurs de la Caravane de la solidarité  pour le choix porté sur sa commune. Aussi a-t-elle rassuré du soutien constant du premier magistrat de la ville historique qui, à l’en croire, fait de la solidarité un point essentiel de ses actions.

Même son de cloche pour le conseiller régional, Pascal Goli, représentant le haut patron de la cérémonie, Dr Eugène Aka Aouélé. Il a salué cette caravane de solidarité à sa juste valeur. « La solidarité est au centre de toutes les grandes actions du président, Dr Eugène Aka Aouélé qui concourent au bien-être », a-t-il souligné. Tout en félicitant les différentes structures ayant initié cette activité, Pascal Goli a exhorté les uns et les autres à faire en sorte que la solidarité développe en chacun le levier idéal de développement et de cohésion sociale.

Lire aussi: https://justeinfos.net/modernisation-de-ladministration-anne-ouloto-echange-avec-une-delegation-de-lagence-koica/

À cette cérémonie de lancement, d’importants dons dont avec entre autres trois (3) mallettes pédagogiques ont été faits aux deux directions régionales de l’Éducation nationale et de l’alphabétisation de la région du Sud-Comoé. La cérémonie était placée sous le haut patronage du président du Conseil Économique Social, Environnemental et Culturel (CESEC), Dr Eugène Aka Aouélé, par ailleurs,  président du Conseil régional du Sud-Comoé, et sous le parrainage du maire Jean-Louis Moulot.

Hipson Kanon

- Advertisement -

- Advertisement -