topheader

Campagne sur zéro violence à l’Ecole / L’ong CAPE annoncé à Bouaké

Le président Mambo est enseignant.
7
S'inscrire à la newsletter
header-ban

L’ong Club des Adultes pour la Protection des Enfants (CAPE) sera en attraction au centre Culturel Jacques Aka de Bouaké, le samedi 13 novembre 2021. Il s’agit pour cette ong présidée par Mambo Bafo Claude Stéphane de lancer officiellement sa « Campagne zéro violence à l’école » pour la rentrée scolaire 2021-2022. Pour cette rentrée scolaire, les responsables de CAPE ont choisi comme thème de cette campagne : « Ensemble pour un environnement scolaire sans violence en Côte d’Ivoire ».

Ainsi le lancement de cette campagne zéro violence à l’école de l’ong CAPE dans la capitale de la paix à Bouaké est placée sous la présidence du préfet de la Région du Gbêkê, préfet du département de Bouaké, et sous le parrainage du premier magistrat de Bouaké, Nicolas  Djibo.

Pour la circonstance, il est prévu au programme, une conférence publique sur le thème principal : « Ensemble pour un environnement scolaire sans violence en Côte d’Ivoire ». Elle sera prononcée par Mme Haïdara Coulibaly Téné, Inspecteur général de l’Education nationale, coordonnatrice de projet au Bureau Unesco Abidjan.

header-ban

Selon les responsables de CAPE, il s’agit, à travers cette initiative, de lutter contre les violences basées sur le genre en milieu scolaire ; protéger les enfants à l’école ; garantir la sûreté à l’école et dans les zones scolaires et promouvoir la paix à l’Ecole. Aussi, le premier responsable de CAPE a fait savoir qu’il est question de spécifiquement sensibiliser et lutter contre le phénomène des congés scolaires anticipés dans les écoles, qui ont pris de l’ampleur ces dernières années surtout à la veille des congés de fin d’année et des congés de Pâques.

Ce phénomène de congés anticipés faut-il le souligné est également à la base de violence de tous genres dont des pertes en vies humaines et de nombreux dégâts matériels dans les écoles. Cette édition 2021-2022 de la campagne zéro violence à l’école de l’ong CAPE à Bouaké selon les organisateurs a pour principales cibles les cadres de l’Education nationale et de l’alphabétisation, les enseignants, les élèves dont particulièrement les délégués et chefs de classe et les parents d’élèves.

- Advertisement -

Plusieurs partenaires accompagnent cette édition 2021-2022 dont le Ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation, le bureau de l’Unesco d’Abidjan, la Commission nationale ivoirienne pour l’Unesco, le conseil régional du Gbêkê, la Mairie de Bouaké, les Directions régionales de l’Education nationale et de l’Alphabétisation de Bouaké 1 et 2, l’Organisation des parents d’élèves et étudiants de Côte d’Ivoire (Opeeci) etc.

Il faut noter que l’ong CAPE est basée à Daoukro et a été créée le 30 janvier 2020. Elle est née de la volonté de ses dirigeants de mener des actions de sensibilisation afin de créer des cadres de réflexions entre les acteurs clés de l’Ecole en vue de trouver des solutions communes et consensuelles pour lutter efficacement contre les violences en milieu scolaire et universitaire et protéger les enfants à l’école.

Il faut, également, souligner qu’en 2020-2021, dans le cadre de cette campagne de sensibilisation zéro violence à l’école, l’ong CAPE a lancé une campagne de sensibilisation pérenne sous le thème : « Quelle approche adoptée pour une école sans violence en Côte d’Ivoire » à Daoukro. Elle a, par ailleurs, investi l’amphi A du District de l’Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan, le 8 avril 2021, toujours dans le cadre de cette campagne de zéro violence à l’Ecole sur le thème : « L’Etat de Côte d’Ivoire, face au défi de la violence en milieu scolaire : Comment y remédier pour protéger les acteurs et pérenniser les gros efforts d’investissement du gouvernement ivoirien et ses partenaires dans le domaine de l’Education ».

Benoît Kadjo

- Advertisement -

- Advertisement -

ArabicChinese (Simplified)EnglishFrenchGermanPortugueseRussianSpanishSwahili