Prise en charge des victimes sexuelles basées sur le genre / Le Midh renforce les capacités des populations du Tonkpi Featured

01 Oct 2019
62 times

Avec l'appui technique du Pnud et du Pbf, le Mouvement Ivoirien des Droit Humains (Midh), a mis en œuvre un projet d'assistance aux victimes de Violences sexuelles et basées sur le genre (Vsbg). A cet effet, les associations et les communautés sont sensibilisées sur les stratégies de préventions et de prise en charge des victimes. Un atelier a eu lieu les 24 et 25 août 2019 à l'hôtel Les cascades de Man.

Si le Midh s'attelle  à travailler dans ce sens, c'est simplement parce que malgré tant de progrès réalisés dans le cadre de la prise en charge des victimes, surtout depuis la crise postélectorale, la dangerosité des Victimes sexuelles basées sur le genre (Vsbg), demeure toujours une préoccupation. Aussi, les données disponibles, relativement aux Vsbg, en lien ou non avec la crise, qui restent limités et qui doivent surtout s'interpréter avec beaucoup de prudence, constituent une autre problématique. Ce en raison du caractère non visible d'une grande partie des cas. Car de toute évidence, le tableau très sombre que présente les organisations de la société civile, stipule que la majorité des victimes de Vsbg, ne signalent jamais l'incident et pis, elles refusent même de dénoncer leurs bourreaux.

En plus, elles ne se rendront jamais auprès des services médicaux. Ce à cause des pesanteurs sociales. Mais une autre réalité, est aussi que des obstacles subsistent dans la prise en charge des victimes de Vsbg, au rang desquelles l'on compte la stigmatisation sociale et la marginalisation des victimes, les tabous sociaux et culturels, l'impunité des acteurs, le manque de ressources et de capacités au sein du système de justice pénale, les défis de la réinsertion sociale des victimes, de leur prise en charge psychologique et des disparités géographiques et économiques dans l'accès aux services  de santé et de justice.

Sans omettre que de nombreux cas échappent encore à la justice dus au manque d'informations. Aujourd'hui, cette situation interpelle aussi bien les pouvoirs publics que les décideurs communautaires, les partenaires techniques et financiers, les organisations de la société civiles et les populations.

Alain Zigo (District des Montagnes)

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo