Cohésion et développement socio-économique de Daloa / Le Rasalao initie le Dialogue-Civilo-Militaire Featured

31 Aoû 2018
429 times

« Quelle collaboration entre les forces armées et populations face aux défis sociaux : Le cas de la migration irrégulière ? », a été expliqué en long et en large aux participants, par docteur Kouamé Yao Severin, Sociologue, enseignant-chercheur, consultant acteur de la société civile.

Le bureau de la Friedrich-Ebert-Stiftung (FES) en partenariat avec le Réseau d’action sur les armes légères en Afrique de l’Ouest, Côte d’Ivoire (Rasalao-ci), a organisé sa session de « Dialogue civilo-militaire »,  qui vise au renforcement de la confiance entre les populations civiles et les forces de défense et de sécurité. Pour Koffi Sylvère, président de Rasalao-Ci, à la faveur des nombreuses crises qu’a connues  la Côte d’Ivoire, il y a eu la circulation très illicite des armes légères, donc il faut freiner. Et cette activité qu’ils organisent  s’inscrit dans le cadre du renforcement de la sécurité des populations.

« Les questions de sécurité ne sont pas seulement l’affaire des forces de défense de et de sécurité, il y a besoin de la nécessité des forces de collaborer avec les populations. Pour le cas de Daloa, nous  travaillons sur la migration irrégulière. Il est important qu’à Daloa, les populations et les forces de sécurité s’accordent, s’entendent pour voir quelle est la meilleure approche pour proposer des solutions fiables sur ces questions », a-t-il soutenu. Pour Karamoko Diakité, chargé de programmes à la Fondation (FES), l’objectif est de permettre une meilleure collaboration entre les forces de défense et de sécurité et la population civile. 

«  A un moment donnée il y avait une méfiance qui s’est créée entre les forces de défense et de sécurité  et les populations civiles. Mais, il se trouve qu’au-delà de méfiance, il ya la nécessité de quitter la crise, aborder les défis sociaux, les défis de la société. Il est important de nous mettre ensemble, FDS, populations civiles pour adresser  ces nouveaux défis qui se posent à la société ivoirienne. Et notre mission en Côte d’Ivoire est d’aider les autorités nationales, populations civiles, à trouver des solutions qui vont dans le sens du bien-être familial de la population civile et de la population de façon générale », a indiqué  Karamoko Diakité.

Quant à Yéo Fozié, Député à l’Assemblée Nationale de Côte d’Ivoire, rapporteur de la Commission Forces de Défense et de Sécurité, il a dit que la question de l’immigration irrégulière préoccupe la Côte d’Ivoire au plus niveau de l’Exécutif. « Il faut sensibiliser nos jeunes à l’entrepreneunariat à chercher à se réaliser sur place. Nous procédons par la sensibilisation parce que dans la plupart des cas, c’est par ignorance que certains jeunes tombent entre les mains de ces réseaux et d’animateurs véreux de ces réseaux. Nous adhérons à tout ce qui est comme projet de sensibilisation et ça impose que le Député lui-même soit formé, soit bien au courant… », a-t-il affirmé.

Par Charly Dekonty

Last modified on vendredi, 31 août 2018 22:09
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo