Côte d’Ivoire : 62 femmes communautaires formées par WANEP sur la Violence basée sur le genre Featured

WANEP fait une priorité la formation des femmes communautaires. WANEP fait une priorité la formation des femmes communautaires. Photo justeinfos.net

WANEP a procédé, le lundi 28 décembre 2020, à Abidjan Cocody-Angré, à la formation de 64 femmes communautaires sur les Violences basées sur le genre (VBG) et le leadership.

 

La violence à l’encontre des femmes est un grand problème de santé publique et une violation majeure des droits de la femme. L’ong Vivre Sans violence, membre, du CNF-CI a commandité une étude sur la période d’avant et pendant l’urgence sanitaire liée à la Covid-19 à partir de janvier 2020. Il ressort de cette étude, un accroissement des cas de VBG de 60,42% sur la période de mi-mars à juillet 2020 comparativement à la période de janvier à la première moitié de mars 2020 et d’août 2020, ce qui montre  bien l’effet négatif des restrictions liées à la CIVID 19 sur le nombre de cas VBC.

Boussou Bintou Coulibaly, coordinatrice de la coalition nationale des femmes de Côte d’Ivoire a déclaré que WANEP a fait plusieurs formations de ce genre surtout à l’intérieur de la Côte d’ Ivoire. « Nous avons fait plusieurs actions de solidarités mais aussi les causeries débats pour comprendre le vécu de ces femmes. Les femmes que nous avons rencontrées à l’intérieur sont venues à Abidjan pour se faire former sur les violences basées sur le genre et je crois qu’elles sont vraiment outillées sur la question », dit-elle.

Achi Blandine, chargé de programme genre et santé à l’ong ONEF (Organisation Nationale pour Enfant, la Femme et la famille) et membre de la CNF-CI a indiqué que cette formation est faite pour avoir une référence des femmes victimes de violences. Selon elle, WANEP a formé des jeunes gens et filles sur la violence basée sur le genre ainsi que les dispositions à prendre.

 « Nous avons habitude de constaté que à cause de nos religions, coutumes et familles que les VBG sont réglés à l’amiable, cela est une erreur. Le violeur doit être poursuivi et puni par la loi », précise-elle. Cecile Ahouma Kouassi, présidente de l’organisation pour la formation de l’entreprenariat en Afrique (OPEIF Afrique) a dit qu’elle vient d’avoir une formation capitale qui va servir par ailleurs aux femmes du Lodjiboua.

Moussa Camara

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo