Côte d’Ivoire : Ce que les Ivoiriens attendent du président Ouattara après son retour de France Featured

07 Déc 2020
184 times
Le président Alassane Ouattara, à sa descente d'avion a été reçu par le premier ministre Hamed Bakayoko. Le président Alassane Ouattara, à sa descente d'avion a été reçu par le premier ministre Hamed Bakayoko. Photo Dircom de la Présidence ivoirienne.

Le président ivoirien, Alassane Ouattara qui a quitté son pays, la Côte d’Ivoire, le 27 novembre 2020 pour un séjour en France a regagné la capitale économique, Abidjan, le samedi 05 décembre 2020.

C’est ni tambour, ni trompette que le président ivoirien Alassane Ouattara a regagné la capitale économique ivoirienne, Abidjan. Il faut noter qu’il était en France pour un séjour de quelques jours après avoir quitté le sol ivoirien le 27 novembre 2020.

Il est également, à noter qu’aujourd’hui, l’atmosphère politique ivoirienne reste tendue. Étant donné que le dialogue politique est au point mort suite à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 qui a entraîné des violences. Pour la simple raison que l’opposition ivoirienne a lancé une désobéissance civile contre la candidature du président sortant, Alassane Ouattara qui briguait pour la circonstance, un troisième mandat jugé anti constitutionnel par ladite opposition.

Après la proclamation des résultats, la même opposition a dit ne pas reconnaitre la victoire du président Ouattara. Elle a même annoncé la création du Conseil national de transition présidé par le président Henri Konan Bédié qui devait former un gouvernement de transition pour l’organisation d’élection transparente devant permettre de réconcilier les Ivoiriens. En permettant la libération de tous les prisonniers politiques et le retour de tous les exilés politiques dont Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

Mais cela a entrainé la réaction du pouvoir Ouattara qui bénéficie toujours d’une marge de manœuvre avec le pouvoir militaire. Ce qui lui a permis de mettre à résidence surveillée certains barons de l’opposition dont Assoa Adou du Fpi de Laurent Gbagbo, Affi N’guessan, président du Fpi, Mabri Toikeusse, président de l’Udpci, ainsi que l’incarcération de plusieurs leaders de l’opposition dont Pascal Affi N’guessan, Maurice Kakou Guikahué, n°2 du Pdci, N’dri Pierre Narcisse, porte-parole du Président Bédié….

Après une première rencontre en novembre dernier du président Bédié et du président Ouattara pour lancer le dialogue entre les deux camps, les choses ne semblent pas avoir bougé d’un iota. Car aucune concession n’a été faite des deux camps. Surtout au niveau du pouvoir Ouattara qui maintient encore certains leaders de l’opposition arrêtés dans le cadre de cette crise postélectorale.

Sûrement que le retour du président Alassane Ouattara, va permettre de voir le front du dialogue prendre une autre allure. Car pour la légitimation de son pouvoir, il a besoin de prêter serment avant la fin de l’année 2020.  

Benoît Kadjo

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo