Tueries à Béoumi… / Nanankoua Gnamantêh (Pdt du Cnp) : « Le Cnp tient Alassane Ouattara pour unique déclencheur de ces nombreuses altercations… » Featured

20 Mai 2019
130 times
Le président du Cnp, Nanankoua Gnamantêh Akoli Niamkey. Le président du Cnp, Nanankoua Gnamantêh Akoli Niamkey.

Tirs, cris, pleurs, larmes, morts ! Le responsable et le seul responsable des tueries, aujourd’hui en mai 2019 à Béoumi dans la région du Gbèkè, mais hier, c’était à Bouna dans la région du Bounkani en avril 2016, à Duékoué dans le Guémon et à Zouan-Hounien dans la région du Tonkpi en novembre 2018, s’appelle Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien.

Le Congrès national populaire (Cnp) le tient pour l’unique déclencheur de ces nombreuses altercations, suivies de morts massives sur trois points de sa gestion. Alassane (Dramane), quand il signait, mercredi 18 mai 2005, l’Alliance du Rhdp avec les Bédié, Anaky et autres, il portait ce nom, d’où le sigle (Ado) Ouattara a pris le pouvoir en Côte d’Ivoire, le lundi 11 avril 2011. Huit mois plus tard, c’est-à-dire, le mercredi 25 janvier 2012, il prononçait les gravissimes phrases suivantes et terriblement dangereuses pour l’Unité nationale dans les colonnes de l’hebdomadaire français ‘L’Express’ : « Il s’agit d’un simple rattrapage. Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40% de la population, étaient exclues des postes de responsabilités ».

Je vois encore la consternation se lire sur le visage de mes compagnons du Nord. Henri Konan Bédié était-il du Nord quand il donnait ses voix à Alassane Ouattara et au Rassemblement des républicains (Rdr) au 1er tour de la présidentielle 2010 ?, lui rétorque Kigbafori Guillaume Soro. Au demeurant, il applique sa politique de rattrapage : plus de 70% des postes ministériels sont occupés par les minoritaires de 40%. Première faute ! Deuxième faute, Alassane Ouattara qui sollicite Soro Kigbafori Guillaume pour que le pouvoir reste au Nord. Réponse cinglante du « Niarafolo » : « Vous dites de garder le pouvoir au Nord. Mais comment on peut garder le pouvoir au Nord si le Nord même chasse le Nord ? Ce n’est pas Gbagbo qui nous a renvoyés ». Vous voyez, même au Nord, il y a rattrapage.  Le pouvoir doit rester au Nord pour faire quoi, alors ? Pour, et c’est la troisième faute d’Alassane Ouattara, continuer à diviser les Ivoiriens et détruire leur pays. A preuve, depuis la mise sur pied du Rdr-Rhdp, des familles entières sont divisées, toutes les régions de Côte d’Ivoire, sans exception, sont en conflit. Ce qui se passe à Béoumi n’est qu’un micro aperçu et le prélude à une plus grande déflagration qui s’amoncèle au-dessus de notre pays si des dispositions particulières ne sont pas prises telles que désarmer ceux qui doivent l’être. Par région, on se connaît. 

Ce n’est pas une affaire  de « depuis 1902, vos frères vous ont accueillis. Arrangez-vous pour vivre ensemble ». Ce n’est pas de cela qu’Alassane Ouattara veut. Son message est clair : si ce n’est pas nous-là, et pour utiliser son terme, il faut « gnangami ». Si la tête est mélangée, que peuvent-ils bien faire les membres ? Oui, que peuvent-elles faire les populations, elles si manipulées, si martyrisées, si oppressées, si sciemment appauvries par le pouvoir Rdr-Rhdp pour les besoins de la cause ? Moi, pas bougé ! C’est une ligne de conduite. C’est un mot d’ordre !  Le Congrès national populaire (Cnp) l’a affirmé à plusieurs reprises, le Congrès national populaire (Cnp) l’a répété à diverses tribunes : quand un pays est en danger, et cela est valable dans tous les pays du monde entier, il faut faire appel à ses fils les plus dignes pour le sauver, à savoir, les Autochtones. Henri Konan Bédié, Laurent Koudou Gbagbo et Guillaume Kigbafori Soro abondent dans le sens que Nanankoua Gnamantêh Akoli Niamkey. Yako à toutes et à tous ! Pleurons mais sachons tirer leçons de notre histoire pour sauver notre Côte d’Ivoire !

Notre Combat, l’Unité des Autochtones du Sud, de l’Est, du Centre, de l’Ouest et du Nord de la Côte d’Ivoire.

 Fait à Morokro-village, le samedi 18 mai 2109

Pour le Cnp, Gnamantêh Nanankoua

Autochtone ivoirien, mieux, Ivoiritaire !

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo