"Le courage, c'est chercher la vérité et la dire "Jean Jaurès. L'actualité aphone pendant un si long temps est en train de s'emballer et nous réserve son lot quotidien de surprises. L'une des plus surprenantes pour l'opinion publique a été de constater que la statue du Commandeur que l'on disait indéboulonnable pouvait vaciller sous l'effet d'un certain nombre d'erreurs. La plus grosse ayant été de croire que le PDCI n'aurait pas la détermination suffisante pour aller jusqu'au bout de sa logique et de son choix d'une alternance en sa faveur en 2020.

Je prends ici l’initiative de cette lettre ouverte –vous m’excuserez du peu !- pour vous inviter à porter avec moi la réflexion sur la nécessité que le Pdci-Rda et le Fpi, à ce stade de l’histoire politique de notre pays, envisagent de redonner confiance et espérance aux Ivoiriens.

« L’incapacité de s’améliorer est une maladie mortelle » disait Ralph Waldo. Emerson. En Côte d’Ivoire, la saison des pluies dure le plus souvent trois mois, de juin à août. Tous les Ivoiriens le savent y compris le gouvernement. Depuis quelques années, des personnes meurent à cause des glissements de terrains suite aux pluies diluviennes. Les années passent, les gouvernements se suivent et rien ne change. Cette année encore, la Côte d’Ivoire a été endeuillée par la faute de l’incivisme des populations et surtout la négligence d’un gouvernement qui a perdu le sens de l’Etat.

Depuis 2011, la Côte d’Ivoire, notre pays, est devenue une République ethnique. En outre, sous le régime RDR du président Ouattara, on observe chaque jour des dérives autocratiques. Aujourd’hui, le pays est tellement abîmé, à tel point que les ivoiriens ne sont plus fiers de leur pays. L’homme « aux solutions divines » a plutôt engendré des problèmes à la Côte d’Ivoire. Les Ivoiriens sont tellement divisés qu’il faut des années pour les réconcilier.

Le dernier bureau politique du PDCI-RDA a mis fin au débat sur la nécessité de créer le parti unifié avant la présidentielle de 2020. Ce refus poli de notre principal "allié" dans le RHDP devrait nous interpeller, nous militants du RDR, qui lors de notre dernier Congrès, avons demandé à la Direction de notre parti de mettre tout en œuvre pour faire aboutir le projet de parti unifié dans les meilleurs délais.

« Le courage, c’est de chercher la vérité et de la dire ». Jean Jaurès. Je salue le débat démocratique autour de l’enrôlement. C’est une pratique saine que les tendances hégémoniques du Pouvoir regardent d’un très mauvais œil, eux qui privilégient la pensée unique et le correctement politique. Cependant, soyons attentifs, nous les démocrates à ce qu’il ne soit pas prétexte à s’empoigner, à s’insulter. Ce débat signifie que chacun se donne la liberté de faire connaître ses convictions.

Par manque de travail, les enseignants des écoles privées dites non autorisées vivent le calvaire. Malgré leurs efforts pour donner une très bonne instruction aux enfants ivoiriens ils n’obtiennent en retour qu’un salaire très dérisoire. Tout cela au vu et au su de tous. D’où leur cri du cœur à l’endroit des autorités de la Cnps.

Les Agents ivoiriens des Affaires Maritimes et portuaires, à travers une plateforme revendicative regroupant au sein de 4 syndicats  (Synaapci, Flash, Flam et H2O) ont décidé d’entrer en grève illimitée depuis le lundi 28 mai 2018 jusqu’à ce que leurs revendications soient totalement satisfaites. Cette grève sûrement laissera des conséquences très négatives pour l’économie ivoirienne et surtout pour la sécurité maritime et portuaires étant donné le rôle important que jouent la Direction générale des affaires maritimes et portuaires (Dgamp).

La victoire de la liste dite "indépendante" du District Autonome de Yamoussoukro est naturelle. Elle est l'aspiration profonde des élus et cadres du District. Souvenons-nous que le Président Alassane OUATTARA et son aîné le Président Henri Konan BEDIE se sont inclinés sur la tombe de Félix Houphouët-Boigny en 2010, avant le deuxième tour de l'élection présidentielle qui a vu la victoire du RHDP.

La Charte du Nord, dans ses deux versions, en 1991 du vivant du Président Félix Houphouët-Boigny et en 2002 du temps de règne du Woody Koudou Gbagbo Laurent, est un pan douloureux de l’histoire de la Côte d’Ivoire. Il faudrait retenir pour les plus jeunes et pour tous les Ivoiriens du reste que c’est à cause de cette Charte du Nord que la paix a déserté ce beau pays de l’hospitalité. Fort heureusement, la paix ne finit jamais ! Comme la guerre importée par les démagogues de « Il s’agit d’un simple rattrapage. Sous Gbagbo, les communautés du Nord, soit 40% de la population (donc minoritaires en Côte d’Ivoire) étaient exclues des postes de responsabilité ». Mais, le Nord du pays va jusqu’où ? Au Burkina Faso, Au Niger, en Mauritanie, en Egypte ?

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo