Tirs, cris, pleurs, larmes, morts ! Le responsable et le seul responsable des tueries, aujourd’hui en mai 2019 à Béoumi dans la région du Gbèkè, mais hier, c’était à Bouna dans la région du Bounkani en avril 2016, à Duékoué dans le Guémon et à Zouan-Hounien dans la région du Tonkpi en novembre 2018, s’appelle Alassane Ouattara, chef de l’Etat ivoirien.

Face à la situation de trouble qui perdure au Venezuela, le Parti communiste révolutionnaire de Côte d’Ivoire dont le Secrétaire général est Achy Ekissi, a tenu à réagir en dénonçant les déstabilisatrices du pouvoir Maduro. Ci-dessous la réaction du Pcrci.

Ne nous y trompons pas ! Rien qu’à regarder les acteurs politiques évoluer, la Côte d’Ivoire est en pleine métamorphose. Deux classes, diamétralement opposées, se dégagent. Je voudrais, avec votre indulgence, citer quelques-uns de ceux, que les autres m’en excusent, qui me sont miens, par le comportement idéologique : Henri Konan Bédié, Laurent Koudou Gbagbo et Guillaume Kigbafori Soro. Ces trois-là sont Nationalistes et Patriotes ! Moi, en sus, je suis Ivoiritaire et Autochtoniste !

Un Autochtone n’agirait pas ainsi contre les enfants de son pays. Et, un Autochtone ivoirien ne peut pas et ne doit pas agir contre l’Ecole ivoirienne, les Maîtres, les écoliers et élèves ivoiriens de la sorte. Le faire est tout simplement criminel, même s’il s’agit d’un seul enfant. Bien plus, quand cette posture scélérate et exécrable vient d’un éducateur-professeur ! De quoi dénote-t-il ?

Au hasard de mes lectures, je suis tombé sur un éditorial, paru, mercredi 10 avril 2019, dans le quotidien pro-gouvernemental par son directeur général, monsieur Venance Konan. Nous aurions laissé monsieur le directeur général seul juge de ses élucubrations qui puent à mille lieues à la ronde, la course à l’assiette si son papier ne contenait pas des contrevérités historiques.

A quel souci, répond le recrutement précipité de 10.300 enseignants contractuels du préscolaire, primaire et secondaire ? Et ce, le lundi 18 mars 2019.                               Le gouvernement ivoirien du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, a décidé en pleine crise de l’Ecole, ponctuée par des grèves des enseignants tant au niveau du préscolaire, du primaire, du secondaire que du supérieur qui réclament de meilleures conditions de vie et de travail, du recrutement de 10.300 enseignants contractuels. Rappelons au passage, concernant de meilleures conditions, que les indemnités de logement de 50.000 Fcfa allouées actuellement aux professeurs de lycée datent de 1983.

Le mercredi 27 mars 2019, un Conseil des Ministres s’est tenu de 10h00 à 13h30, au Palais de la Présidence de la République à Abidjan, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’Etat.

Notre pays la Côte d’Ivoire vit en ce moment une crise sociopolitique de grande envergure, avec des contestations de plus en plus insistantes et le déchirement ou tout simplement  l’éclatement de la sphère politique par des divisions dans tous les grands partis. J’ai décidé ce jour de m’adresser à vous Monsieur le Vice-président et cher ainé Daniel Kablan Duncan,  parce que je reconnais en vous l’un de ces plus grands instruments de division car aujourd’hui vous apparaissez comme le principal pourfendeur de mon parti, parti dont vous vous réclamez d’ailleurs encore, le PDCI RDA.

Le cas de l’installation de l'honorable Jacques Gabriel Ehouo, vainqueur de l’élection municipale du 13 octobre 2018, fait de nouveau l’actualité  au moment où se profile à l’horizon son installation.

On ne peut parler de faire « du social » et adopter une telle posture ! Mépriser des revendications salariales de travailleurs. Est-ce parce que les enseignants  en grève n’ont d’armes à feu en main ?

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo