Séminaire gouvernemental sur la préservation de la forêt ivoirienne / Ce le gouvernement attend de la société civile et des autres acteurs Featured

13 Nov 2017
255 times
Le Premier ministre a ouvert le séminaire gouvernemental sur la préservation de la forêt ivoirienne Le Premier ministre a ouvert le séminaire gouvernemental sur la préservation de la forêt ivoirienne

Le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly a présidé ce lundi 13 novembre 2017 le séminaire gouvernemental sur "La préservation et la réhabilitation de la forêt de Côte d'Ivoire" à la Salle des Pas perdus du Palais de la Présidence de la République d'Abidjan Plateau. Pour le chef du gouvernement ivoirien, la présence de nombreuses personnes de qualité ''traduit bien la volonté du Gouvernement d’ouvrir le débat sur les importants sujets concernés à d’autres acteurs nationaux et extérieurs, dont l’expertise est avérée et l’opinion pertinente". Car "l’objectif visé est d’enrichir le débat avec la contribution de tous, en vue de faire des choix stratégiques avisés et de prendre des mesures efficaces, viables et durables".

Parlant du thème de ce séminaire, Amadou Gon Coulibaly a indiqué que la Côte d'Ivoire a connu un fort et rapide recul de sa couverture forestière. "Telle que définie par le Code forestier de 2014, la superficie de ses forêts est passée de 16 millions d’hectares en 1900, à  7,8 millions d’hectares en 1990 et 3,4 millions d’hectares en 2015", a-t-il déploré. Pour le chef du gouvernement ivoirien, les raisons de de cette dégration drastique du couvert forestier ivoiriens sont entre autres l’agriculture extensive, l’exploitation mal maîtrisée des forêts pour satisfaire les besoins de bois d’œuvre et de bois d’énergie et  l’insuffisante capacité de la puissance publique à faire respecter sur le terrain ses textes censés protéger les forêts.

Pour le Premier ministre Gon Coulibaly, le gouvernement ayant pris conscience de cela s’est engagé à élaborer une nouvelle stratégie pour la préservation et la réhabilitation des forêts. D'où la tenu de ce séminaire regroupant la société civile, à travers la plateforme des ONG de l’environnement et le regroupement des Acteurs Ivoiriens des Droits Humains (RAIDH) ; le secteur privé représenté par des industriels de la filière bois et les industriels du cacao à travers World Cocoa Fundation; les institutions de recherche aux niveaux national et international; les Partenaires Techniques et Financiers ; et le Directoire de la Chambre des Rois et Chefs Traditionnels de Côte d’Ivoire ".

"Il s’agira, au terme de ce séminaire, d’harmoniser les points de vue de l’ensemble des parties prenantes, en vue de l’élaboration de la stratégie de préservation et de réhabilitation des forêts", a précisé le chef du gouvernement ivoirien dans son discours de cadrage. Il s'agit pour les participants dont les interventions étaient chronomètrées de faire des propositions concrètes au gouvernement  en vue de servir de boussole pour mettre fin à l'hémorragie du couvert forestier ivoirien qui jusque-là continue. Les résultats de ce conclave gouvernemental seront soumis selon, Alain Richard Donwahi, ministre des Eaux et Forêts, en conseil des ministres pour en faire un décret en vue de sa mise en application. Un véritable challenge qui s'impose à l'équipe du Président Alassane Ouattara quand l'on sait que la Côte d'Ivoire est un pays dont l'économie est fortement basée sur l'agriculture et qui est également confronté à un problème criard de modernisation de cette agriculture.

Le Premier ministre Gon Coulibaly a par ailleurs indiqué que le gouvernement planchera sur d'autres problématiques telles que: l’orpaillage clandestin, l’immigration clandestine, l’indentification de la population à travers le Registre National des Personnes Physiques et du dividende démographique.

Benoit Kadjo

 

Last modified on mardi, 14 novembre 2017 12:01
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo