Environnement

Environnement (51)

Le deuxième semestre de l’année deux mille dix-sept marque un tournant décisif dans la lutte contre le trafic d’espèces intégralement protégées en Côte d’Ivoire. Onze individus tel est le nombre total de trafiquants arrêtés, puis écroués par la justice ivoirienne.  

Selon le Global Livability Index 2017 publié par The Economist Intelligence Unit, seules deux villes africaines se classent dans le Top 100 des métropoles les plus habitables de la planète. En effet, seules les villes de Johannesburg et de Pretoria (toutes deux situées en Afrique du Sud) sont dans ce classement qui a toujours à sa tête la ville australienne de Melbourne.

La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, Anne Désirée Ouloto a procédé, le mardi 08 août 2017 à la salle de l’Auditorium de la Primature, sise à Abidjan Plateau, au cours d’une cérémonie, à la restitution de la participation de la Côte d’Ivoire à la COP22 qui a eu lieu du 07 au 16 novembre 2016 à Marrakech au Maroc. Il a également été question de lancer les préparatifs pour la participation de la Côte d’Ivoire à la COP23 prévue du 06 au 17 novembre 2017 à Bonn en Allemagne. Plusieurs membres du gouvernement ivoirien, des Ambassadeurs, des représentants d’Institutions… étaient présents à cette double cérémonie.

Le Réseau des Journalistes pour la Promotion des Energies Renouvelables et du Développement Durable (RJPER), présidé par Mme Emilienne Amangoua a officiellement été lancé ce mardi 25 juillet 2017 à Cocody en présence de plusieurs officiels dont le Député Sangaré Yacouba, Président du Réseau des parlementaires pour le développement durable, le Président de l’AIENR, M. Edi Boraud, le Directeur général de l’Entreprise Lynays, Emmanuel Yéo, parrain de la cérémonie, SEM. Koffi Yao Charles, Directeur de cabinet du maire de Cocody, N’goan Aka Mathias et M. Gustave Aboua, Directeur du développement durable au Ministère de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable.

Le Réseau des Journalistes pour la Promotion des Energies Renouvelables et du Développement durable (RJPER) était ce mardi 25 juillet 2017 à Cocody pour son lancement officiel. A cette occasion, Mme Emeline Amangoua, Présidente dudit Réseau a indiqué que sa structure qui a vu le jour lors de la Cop 22 au Maroc en 2016 présente les avantages des énergies renouvelables et du développement durable. Aussi, le RJPER qui regroupe pour le moment une trentaine de journaliste a pour but, selon sa présidente de soutenir l’objectif du Président Alassane Ouattara qui est de réduire les gaz à effet de serre d’ici 2030. Ainsi pour Mme Amangoua, si la promotion des énergies renouvelables doit connaître une réussite ce sera grâce aux journalistes.

La pratique des feux de brousse dans la Région du Bafing comme partout ailleurs en Côte-d’Ivoire, est à l’origine de destruction de biens matériels voire de mort d’hommes et causant par ricochet, la désolation au sein des communautés rurales. Au regard du danger que représente ce fléau, le projet « Zéro feu de brousse », a été lancé le 20 juillet 2017 dans les locaux de la Préfecture de Ouaninou.

 Le vœu des autorités ivoiriennes de redonner à la capitale économique ivoirienne, à Abidjan, son lustre d’entant commence à prendre forme. Faire d’une pierre deux coups comme le dit l’adage est la stratégie qu’a adoptée le gouvernement ivoirien en associant la lutte contre l’insalubrité à la recherche de solution à l’emploi jeune. Cela semble porter ses fruits lustrer.

Depuis le début de la saison pluvieuse en Côte d’Ivoire, nous comptons onze (11) pertes en vies humaines sur Abidjan, dû à des dégâts collatéraux. Cette situation loin d’être une particularité ivoirienne, reste une réalité dans les quatre coins du monde. Ainsi, le président de l’Initiative Ivoirienne pour la Démocratie et le Développement (2IDE), Gnelbin Innocent propose au gouvernement Ouattara des solutions appropriée face à ce phénomène climatique.

Les deux premières éditions de l’opération nationale de salubrité publique, le Grand ménage, sont passées inaperçues à Touba, capitale régionale du Bafing. Hormis le lancement solennel fait le 4 mars 2017 par Yao Kouakou Benoît, le préfet de région, plus rien. Les populations, ne se sentant pas du tout concernées par l’opération faute de sensibilisation, persistent dans leurs reflexes habituels qui consistent à ne guère se soucier de l’entretien de leurs cadres de vie. Et la ville, présente toujours son visage hideux avec, des rues dans leurs piteux états, jonchées par endroit d’immondices.

Dans le cadre de l’opération ‘’grand ménage’’ lancée par le Ministère de la salubrité le 23 février 2017, le Mouvement "Agissons pour Man, et Man vivra", est entré en action le samedi 01 avril 2017, dans la Zone Administrative de cette cité avec plus d'une centaine de jeunes.  

 Entreprise: Groupe JBK

(En cours de constitution)

Tél:  (+225) 07 77 61 60

        (+225)40 37 56 44

 

RESPONSABLE:

BENOIT KADJO

Galerie photo