Zèle ou abus de pouvoir ? Dans tous les cas, une information en provenant du poste frontière de Noé, nous a quelque peu surpris désagréablement ce dimanche 28 février 2016. Il s’agit de la bastonnade d’un adjudant de la police nationale ivoirienne en poste dans la dite localité par ses frères d’armes issus des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (Frci).

Des quidams ont profité du manque de vigilance des habitants du domicile d’un cadre de l’administration au quartier Trobiaville de Touba, à quelques encablures du collège Koné Mamadou (CKM) pour s’y introduire et commettre un acte délictueux.

Bamba S. membre de la confrérie des chasseurs traditionnels dozos du village de Landoué dans la région du Bafing (Touba) est la troisième victime de ce que l’on pourrait qualifier du ‘’Feuilleton B. Siaka’’. Le cynique personnage qui trouble le sommeil des habitants du village Sidougou-Wontonon et ses alentours.

Le village de Sidougou-Wontonon, dans la sous-préfecture de Ouaninou à 10 kilomètres de Ferentella, a été le théâtre d’un meurtre perpétré par un individu qui souffrirait de dépression mentale.

Le samedi 30 janvier 2016, entre 10 heures et 12 heures, des individus non identifiés ont emporté au domicile de deux médecins, sis au quartier Trobiaville de Touba, un ordinateur portable de marque ‘’Toshiba’’ ; une montre en or ; un chargeur de téléphone portable et une importante somme d’argent dont le montant n’a pas été révélé.

Jeune fille battante, la présidente des handicapés du Bafing est de la race des personnes portant une malformation physique qui ont décidé de tourner le dos à la facilité. Propriétaire d’une ferme avicole et d’un petit restaurant, F. Massandjé incarne force, courage, respect et admiration.  Malheureusement pas de tous.

Un individu de nationalité malienne résidant à Fouenan a commis un viol sur K. N. Hortense. La vingtaine d’années révolues, elle est commerçante et sans enfant, originaire du village de Londanan. Le crime a eu lieu, le mercredi 6 janvier 2016, entre Londanan et Yenan, dans le canton sillakoro.

Encore un accident causé par un conducteur de moto. En effet, le véhicule de marque Peugeot type 406, immatriculé 2610 GC 01 appartenant à D. Amadou, proviseur du Lycée régional Gouverneur Abdoulaye Fadiga (Gaf) de Touba, a été percuté par un conducteur de taxi moto au  carrefour de ‘’ l’hôtel amitié vraie’’.  Non loin de la mosquée des sunnites sur la route menant à Ouaninou.  Le choc entre les deux véhicules a eu lieu le jeudi 21 janvier aux environs de 11 heures.

Konaté Aboubakar Sidik, directeur des études du collège Koné Mamadou (Ckm) de Touba, gardera le lit pour un bon moment. Il souffre d’un traumatisme du front totalement tuméfié sur lequel, deux points de suture ont été faits. La raison, sa moto est entrée en collision avec celle d’un élève en classe de 4ème au lycée régional, Gouverneur Abdoulaye Fadiga (Gaf).

Un mini-car de transport en commun de marque  Mercedes Benz, communément appelé ‘’Massa’’, immatriculé 6921 FR 01 conduit par K. Lanciné, a fait une sortie de route à 6 kilomètres de Touba, 2 kilomètres avant Yoh, le dernier village sur l’axe Man-Touba. C’était le jeudi 14 janvier 2016 aux environs de 14 heures selon une source policière.

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo