Grève des enseignants / Le gouvernement annonce une reprise totale dans le primaire et une reprise mitigée dans le secondaire Featured

13 Mar 2019
120 times
Le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré. Le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré.

La grève des enseignants qui perdure depuis près de deux mois a été l’objet d’un point de divers lors du conseil des ministres de ce mercredi 13 mars 2019 à la présidence de la République d’Abidjan-Plateau, selon le porte-parole du gouvernement, le ministre Sidi Tiémoko Touré, en charge des communications et des médias.  

 

« En divers, le conseil des ministres a entendu une communication verbale du ministre en charge de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur », a-t-il indiqué lors du point-presse d’après conseil des ministres. Selon le porte-parole du gouvernement, « relativement aux grèves dans le secteur de l’école primaire, il y a une reprise effective qui a été constatée sur l’étendue du territoire. Dans l’éducation secondaire, quoi que mitigée, elle est effective. Il reste certains grands établissements à Abidjan et à Daloa… où il y a encore quelques résistances. Et d’ailleurs, la ministre en charge est en négociation avec les syndicats pour que nos élèves puissent continuer d’aller à l’école dans les plus brefs délais », a-t-il souligné.

Au niveau du supérieur, le ministre de la Communication et des médias a fait savoir que « relativement au secondaire, la normalisation a été observée, par vous-mêmes d’ailleurs (Ndlr : les journalistes) et les cours ont lieu pour les examens. Bientôt d’ailleurs, les enseignants iront en atelier avec le ministre en charge de l’Enseignement supérieur pour parler de certains points de revendications qui étaient inscrites dans leur liste ».

La réaction de la Cosefci

Joint au téléphone, afin d’avoir l’avis de la Coalition du secteur éducation-formation de Côte d’Ivoire, la principale coalition d’enseignants du primaire et du secondaire qui n’est pas encore associée à la table des négociations parce que refusant de lever le mot d’ordre de grève sans avoir d’avancée notable dans les discussions, son porte-parole adjoint a été catégorique. C’est d’ailleurs par un sourire narquois qu’il a accueilli cette information du gouvernement. « A ce jour, nous n’avons plus nous-mêmes besoin de donner le taux du suivi de la grève ou l’état du terrain. Les journalistes  eux-mêmes vont faire leurs prospections, leurs enquêtes et relaient cela dans les journaux. Nous sommes parfois surpris qu’ils aient certaines informations du terrain », a indiqué Ako Nomel, porte-parole adjoint de la Cosefci.

« Il faut dire que c’est leurs chiffres. Ils ont leurs sources d’information. Et puis, il y a aussi la visée de leur information. A savoir, pourquoi est-ce qu’ils veulent que ça soit ainsi ? Ils ont des objectifs visés quand ils avancent ces informations-là. Mais pour nous à ce jour-là, le taux de suivi de la grève au primaire est presqu’à 80%. Avant-hier (Ndlr : lundi 11 mars 2019), nous avons eu quelques petites difficultés. Nous nous sommes retrouvés avec un taux 60 à 65% de suivi. Mais aujourd’hui, nous sommes à 80%. Certaines écoles sont rentrées dans la grève », a réagi Ako Nomel. Il a toutefois reconnu des poches de résistance. « Oui, il y a eu quelques poches de résistance là où il y a une forte implantation du Midd. Mais dans l’ensemble, les enseignants ont accepté, ont adhéré définitivement à la grève quelle que soit leur appartenance syndicale. Ils ont adhéré totalement à la grève », a confié le porte-parole adjoint de la Cosefci.

Le binôme de Pacôme Attaby a indiqué qu’au secondaire, il y a quelques poches de résistance à cause des intimidations qui ont lieu sur les enseignants et qui ont fait qu’ils n’ont pas pu atteindre les 95% de suivi qu’ils avaient la semaine dernière. «  Mais aujourd’hui, nous restons au-delà des 80%. Ça, il faut le dire », a insisté, persisté et signé Ako Nomel.

Benoît Kadjo      

Last modified on mercredi, 13 mars 2019 23:25
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo