Bagarre entre jeunes du quartier Lobia1 et quartie Cafop à Daloa / Des blessés dont un cas grave Featured

05 Fév 2019
974 times

Dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 février 2019, aux environs de 2 heures du matin, selon Pépé Anderson, l’une des victimes, planteur de son état,  un habitant du quartier Lobia1 des individus armés de machettes et de gourdins  ont fait irruption au quartier Lobia1.

«  J’étais assis dans un maquis avec mes frères pour prendre un pot. A un moment donné, je me suis levé pour aller me soulager un peu, donc à mon retour  deux individus m’ont dépassé du dos,  l’un d’entre eux sans autre forme de procès m’a assommé avec une machette sur ma tête qu’il avait dissimulé  et je suis tombé. Ils ont continué à me porter des coups de machette sur le dos. C’était la débandade totale et sauve qui peut dans le maquis. Ils ont été identifiés, ce sont des jeunes du quartier Cafop.  Ils étaient armés de machettes et de gourdins. Ils avaient  bagarrés avec nos frères qui sont allés aux funérailles  dans la nuit du vendredi 1er  au samedi 2 février 2019 au quartier Lobia2. Moi, je n’étais pas là-bas, certainement ils m’ont confondu avec quelqu’un. Au cours de cette barbarie, j’ai égaré ma carte nationale d’identité, une somme de 30.000fcfa, mon portable, mon permis de conduire. Ils se sont repliés  grâce à l’intervention des éléments du 1er Arrondissement qui sont arrivés au quartier que mon épouse a appelé », a-t-il expliqué.

Il faut rappeler aussi, que dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 février 2019 selon nos sources, les jeunes du quartier Lobia1 sont allés aux funérailles  au quartier Lobia2 ou ils ont retrouvé  ceux du quartier Cafop. Et c’est là-bas qu’une bagarre s’est éclatée  entre eux. Après quoi, ils ont regagné leur quartier LObia1, ne se doutant de rien, ceux-ci ont été surpris par la jeunesse du cafop la même nuit. «  Dans la nuit du dimanche 3 au lundi 4 février 2019, les mêmes jeunes du cafop sont venus de nouveau nous attaquer, c’est ainsi le Groupement Mobile et d’Intervention Rapide (GMIR) est venue intervenir, en tirant des coups de feu en l’air pour dissuader ces jeunes ». «  Ils ont promis revenir nous attaqués, ce sont des hommes aussi comme nous, mais nous ne voulons pas arrivé à cela, c'est-à-dire riposté. Ça pourrait engendrer beaucoup de choses », a fait savoir un jeune du quartier lobia1.

 

Par Charly Dékonty

Last modified on mardi, 05 février 2019 23:07
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo