Affaire Mairie du Plateau / Des populations demandent au gouvernement de ne pas s’immiscer dans une affaire purement juridictionnelle Featured

12 Mar 2019
331 times
Une vue des conférenciers. Une vue des conférenciers.

Des populations issues de partis politiques, de la société civile du Plateau ont animé ce mardi 12 mars 2019 une conférence de presse à la Maison de la presse d’Abidjan (Mpa) dans la commune du Plateau.

Le conférencier principal, M. Koffi Martin, habitant du Plateau se réclamant du Pdci-Rda, a dit être inquiet car dans quelques jour, le mandat de la délégation spéciale commise pour gérer le conseil municipal avec en tête le préfet d’Abidjan va prendre fin. Pour lui, il est temps que le dossier Jacques Ehouo connaisse un dénouement afin que leur commune ait un fonctionnement normal avec un maire normal à sa tête.

Ils ont tenu a interpellé le gouvernement ivoirien afin qu’il ne s’immisce pas dans le dossier Jacques Ehouo qui est exclusivement voire strictement juridictionnel. Ils ont également demandé au Procureur de la République en charge de cette affaire d’aller plus vite afin que la procédure arrive à son terme. « Un pays qui se veut émergent doit accorder la priorité à sa justice », a indiqué Dr. Diakité Moussa cadre du Rdr et désormais du Rhdp, co-animateur de cette conférence. Pour M. Koffi Martin et ses camarades, force est à la loi, c’est pourquoi, ils estiment que l’heure n’est pas au marchandage politique avec M. Ehouo qui est poursuivi pour des faits qui sont avérés.

Aussi, ils ont précisé que si la justice trouve que M. Ehouo qui bénéficie de la présomption d’innocence n’est coupable de rien, il faut lui permettre de prendre fonction. Cependant, M. Koffi Martin a fait savoir que l’honneur de certaines personnalités étant engagé dans cette affaire du conseil municipal, il demande que cette situation connaisse un dénouement. Car ils ne sont pas prêts à siéger à un conseil municipal avec un maire dont la probité morale est mise en cause.

Les conférenciers ont également indiqué qu’ils vont porter plainte contre des conseillers qui sont sur la liste du maire Jacques Ehouo qui ont enfreint la loi en signant des contrats d’affaires par le biais de leurs entreprises avec la Mairie. Ils ont évoqué pour cela les articles 141 et 142 du code électoral ivoirien qui condamnent ces élus municipaux. Ils ont donc promis porter plainte contre une dizaine de personnes, avec en tête Mme N’doumy Kouakou, épouse Kokola.

Benoît Kadjo

Last modified on mardi, 12 mars 2019 19:42
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo