Lancement des travaux du PNER dans les districts de la Comoé et du Zanzan / Daniel Kablan Duncan : « Notre pays s’est donné pour ambition de constituer un hub énergétique dans la sous-région ouest africaine »

14 Nov 2015
1201 times

Le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan, à l’occasion de la cérémonie de lancement des travaux du Programme national d’électrification rurale (PNER) dans les districts de la Comoé et du Zanzan a fait une adresse aux Ivoiriens et aux populations concernées par ce programme. C’était le vendredi 13 novembre 2013 à Grand-Bassam.

 

  • Monsieur le Ministre du Pétrole et de l’Energie ;
  • Mesdames et Messieurs les membres du Gouvernement ;
  • Messieurs les Préfets de Régions ;
  • Messieurs les Présidents des Conseils Régionaux du Bounkani, du Gontougo , de l’Indenié-Djuablin et du  Sud-Comoé ;
  • Monsieur le Maire de la ville de Grand-Bassam ;
  • Honorables Députés ;
  • Distingués Maires,
  • Chers Elus et cadres ;
  • Messieurs les Présidents de Conseils d’Administration ;
  • Messieurs les Directeurs Généraux, Directeurs Centraux  et Chefs de Services de l’Administration ;

       Honorables Chefs traditionnels et Religieux ;

  • Honorables invités ;
  • Chers Amis des Médias ;
  • Mesdames et Messieurs ;

 C’est pour moi un grand plaisir et un insigne  honneur de présider, ce jour, au nom du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA, et au nom du Gouvernement,  la cérémonie de lancement du Programme National d’Electrification Rurale dans les districts de la Comoé et du Zanzan.

Je salue la présence nombreuse et distinguée des Autorités administratives, des élus et cadres ainsi que la forte mobilisation des populations. Elle illustre de façon éloquente, l’importance que revêt pour les populations des districts de la Comoé, du Zanzan et pour toute la Côte-d’Ivoire, l’alimentation en électricité de ces localités.

 Je voudrais, en particulier, remercier le Maire de la Ville de Grand-Bassam, Georges Philippe EZALEY,  pour cette mobilisation exceptionnelle et  pour l’accueil chaleureux qui m’a été réservé ainsi qu’à la délégation qui m’accompagne.

Cette rencontre me donne, également,  l’opportunité de témoigner ce jour, de la reconnaissance du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA,  aux populations de la Comoé, du Zanzan et partant, à toute la Côte d’Ivoire pour sa brillante réélection à la Magistrature Suprême, après la tenue d’élections paisibles et transparentes.

Je salue cette grande maturité d’esprit du peuple ivoirien qui a montré au monde que les filles et fils de ce pays sont résolument engagés sur la voie de la réconciliation, de la démocratie et du progrès. Permettez-moi de vous exprimer ma profonde gratitude ainsi que toute mon admiration et ma fierté !

  • Honorables invités,
  • Mesdames et Messieurs,

Nous sommes tous conscients que l’énergie en général et l’électricité en particulier, représente l’un des piliers essentiels de tout développement économique et social durable et surtout profitable aux populations. La Côte d’Ivoire qui se donne l’ambition  de devenir « pays émergent à l’horizon 2020 » ne saurait donc négliger ce secteur stratégique.

En outre, faut-il le rappeler, notre pays s’est donné pour ambition de constituer un hub énergétique dans la sous-région ouest africaine. C’est pourquoi, Le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, a fait de la question énergétique son cheval de bataille.

Il s’agit d’apporter une réponse adéquate et suffisante à la demande nationale et  aux besoins des pays voisins déjà desservis par la Côte d’Ivoire, notamment, le Ghana, le Togo et le Bénin à l’Est, le Burkina et le Mali au Nord. Mais il faut noter  en perspective à court et moyen termes, le Libéria, la Guinée et la Sierra Léone.

Les efforts entrepris dans ce sens visent à renforcer l’offre et à améliorer le mix énergétique par la diversification des sources de productions, notamment, l’hydroélectricité, le thermique et les énergies renouvelables (biomasse, solaire, éolienne, etc…).

A l’horizon 2030, notre pays compte disposer d’un mix énergétique composé à 26% de charbon, 16% d’énergies renouvelables, 26% d’hydroélectricité et 32 % de thermique. Une volonté qui se chiffre à 20 milliards de dollars (environ 10.000 milliards de FCFA) d’investissements au cours des quinze prochaines années.

En ce qui concerne l’offre, l’objectif est d’atteindre une capacité installée de 2000 MW à fin 2015 et de 4000 MW minimum à l’horizon 2020.  Pour atteindre ces objectifs de nombreux projets sont mis en œuvre dans ce secteur.

Dans le domaine de l’hydroélectricité, le Gouvernement a lancé  la construction de barrages hydrauliques, notamment celui de Soubré et procèdera à la construction de ceux de Boutoubré, de Louga, et de Gribo-Propoli.

Dans le domaine thermique, les capacités seront renforcées avec la construction des centrales d’Abata, de Songon et de Grand-Bassam.

Par ailleurs, le Gouvernement a créé toutes les conditions pour l’augmentation des capacités de production par des producteurs indépendants d’électricité (CIPREL, AZITO et AGGREKO) installés dans notre pays. Cela a permis de faire passer la puissance installée de la Côte d’Ivoire de 1 390 MW en 2011 à 1 772 MW (fin mai 2015).

Dans le cadre de cette politique vigoureuse d’électrification, le Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA attache également du prix à l’accès de nos populations à l’électricité sur toute l’étendue du territoire.

C’est dans ce sens que sont initiés et mis en œuvre le Programme Electricité pour Tous (PEPT) qui permettra aux populations les plus vulnérables d’avoir accès à l’électricité à des coûts réduits,  le Programme d’extension de réseaux électriques  ainsi que le Programme National d’Electrification Rurale (PRONER).

  • Monsieur le Ministre du Pétrole et de l’Energie,

Concernant l’extension des réseaux électriques et comme nous en avons discuté déjà, un accent particulier devra être aussi mis, dans les années à venir, sur l’extension et le renforcement de l’électrification des quartiers de toutes nos villes et singulièrement de nos grandes villes, capitales régionales.

  • Honorables invités ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Pour l’heure, je me réjouis avec vous du lancement de ce projet PRONER (Programme National d’Electrification Rurale) qui cadre parfaitement avec la vision Gouvernementale et les aspirations légitimes de nos populations.

Comme vous le savez, l’ambition du Président de la République à travers le Programme National d’Electrification Rurale (PRONER) est de fournir de l’électricité de qualité à toutes les localités d’au moins cinq cents (500) habitants à l’horizon 2017. La mise en œuvre de ce programme a déjà permis d’électrifier près de mille (1000) villages de 2013 à mai 2015, faisant passer le taux de couverture nationale de 33% à 42% et le taux d’accès à l’électricité de 74% à 78%.

Cette cérémonie  donne également le signal fort que le Gouvernement Ivoirien ne ménagera aucun effort pour satisfaire les besoins des populations, particulièrement en matière d’accès à l’électricité, facteur important de progrès et de bien-être social.

Dans ce sens, la mise en œuvre du PRONER va continuer de monter en  puissance afin d’atteindre un taux d’accès national proche de 100% en 2020.

  • Honorables invités ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Le lancement de ces travaux est une très bonne nouvelle, parce qu’il permet non seulement de donner de l’électricité aux populations, mais surtout de garantir une activité économique dynamique par la valorisation des immenses ressources naturelles dont  regorgent les districts de la Comoé et du Zanzan. La mise en œuvre de ce programme permettra donc la création de nombreux emplois et contribuera ainsi de façon significative à la réduction du chômage, notamment du chômage des jeunes.

Pour ce qui concerne le district de la Comoé ce programme d’électrification devrait  faire passer le nombre total de localités électrifiées de 202 localités en 2011 à 258 localités à fin février 2016, et le taux de couverture de 62% à 79%.

S’agissant du district du Zanzan, le taux de couverture projeté à fin 2015 sera de 34% contre 13% en 2011. Ainsi, le nombre de localités électrifiées aura presque triplé en quatre (4) ans, passant de 146 localités électrifiées en 2011 à 375 en 2015.

Le coût total des investissements à réaliser dans le cadre de l’électrification rurale dans ces deux Districts est estimé à 32,3 Milliards de FCFA.

La cérémonie d’aujourd’hui traduit également  l’engagement du Gouvernement Ivoirien à apporter l’électricité partout en Côte-d’Ivoire, à travers notamment des financements sur fonds propres, la recherche de partenaires financiers et le renforcement de la coopération énergétique dans la sous-région.

En effet, il faudra, à l’instar des autres secteurs sociaux, appuyer le Secteur de l’Electricité dans la mobilisation des ressources nécessaires à l’atteinte de nos objectifs au cours du second et très prometteur mandat du Président de la République, S.E.M Alassane OUATTARA.

  • Honorables invités ;
  • Mesdames et Messieurs ;

Je voudrais avant de terminer, adresser à nouveau, mes vives félicitations à Monsieur le Ministre Adama Toungara, Ministre du Pétrole et de l’Energie ainsi qu’à  son équipe dont le dynamisme et le travail conjoints sans relâche ont permis un très bon suivi, entre autres, du Projet National d’Electrification Rurale.

Conformément aux instructions données par le Président de la République d’accélérer le rythme de travail, je demanderai à Monsieur le Ministre du Pétrole et de l’Energie de faire un suivi rigoureux  des parties prenantes afin que les travaux en cours soient livrés non seulement avec la bonne qualité mais aussi dans les délais convenus.

A l’endroit de la population, je voudrais indiquer qu’il existe malheureusement sur le territoire national des poches de résistance au paiement des factures d’électricité.

C’est le lieu d’indiquer que l’Ivoirien Nouveau que le Chef de l’Etat appelle de tous ses vœux doit être d’un civisme exemplaire en toute circonstance

Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire, est déterminé à réaliser son vœu d’apporter l’électricité aux populations de toutes les régions de notre pays, car l’électricité est un important levier pour l’atteinte de l’émergence de notre pays  à l’horizon 2020.

Tout en vous réitérant mes remerciements pour l’accueil chaleureux et pour cette forte mobilisation, je voudrais lancer, au nom du Président de la République, les travaux du programme national d’électrification rurale dans les districts de la Comoé et du Zanzan.

Je vous remercie de votre aimable attention.

Last modified on samedi, 14 novembre 2015 18:12
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo