Recensement des producteurs café-cacao et de leurs vergers / Doua Blondé Obed explique le bienfondé de cette initiative du gouvernement ivoirien Featured

22 Aoû 2019
180 times

Doua Blondé Obed, président de la société coopérative ATM et de la faîtière, l'Association des Producteurs et des Organisations Professionnelles  Agricoles de l'Ouest Montagneux (APROPAM), a confié le mardi 20 août 2019 à la presse, son engagement, d'entreprendre une caravane Bientôt, en vue de sensibiliser les producteurs, sur le bien-fondé du processus de recensement de ces derniers et de leurs vergers.

A cet effet, il a entrepris en début de semaine, une tournée d'information auprès de l'autorité (Ministère de l'Agriculture et le Conseil café-cacao), des présidents de coopératives et des producteurs eux-mêmes. Pour lui, cet ambitieux projet, émanant du gouvernement ivoirien, est une opportunité pour les producteurs de non seulement sortir de l'informel, mais en plus d'être  reconnus, via une base de données, gage pour eux d'une crédibilité absolue. Doua Blondé Obed, a aussi dit que, ce processus conduira forcément ledit secteur à la bancarisation des producteurs.

En plus, ce processus qui va permettre aux spéculations que sont le Café et le Cacao d'avoir une image reluisante sur l'échiquier international, offrira aux producteurs, l'opportunité de se faire assister par des bailleurs, voire des banques. « C’est dans cette optique, qu'il faut que les producteurs et leurs vergers soient identifiés, pour, en retour, avoir des papiers formels. Car en réalité, tout producteur, qui restera en marge de ce programme avec son verger, pourrait rencontrer dans le futur, d'énormes difficultés dans la vente de ses produits », a précisé Doua Blonde Obed. Qui a fait savoir que ce processus n'est pas mis en place par l'État, afin de fixer d'énormes taxes aux acteurs de ce secteur, et encore moins, il ne sera pas question d'arracher aux non nationaux leurs plantations, comme les adeptes de l'intoxication et de la désinformation veulent le faire croire à l'opinion.

« De quelles taxes pourrait-il s'agir, quand on sait que les deux spéculations que sont le Café et le Cacao, génèrent à elles seules, plus de 15% du Produit Intérieur Brute (PIB), D'autre part, que nos frères de la Cedao, sachent que les bruits qui font état de ce que leurs plantations, leurs seront arrachées, suite à ce processus sont faux. Bien au contraire, le président Ouattara s'évertue avec à ses côtés le Conseil du Café et du Cacao (CCC), à donner un mieux-être aux acteurs de ladite filière depuis 2012, à travers une reforme dans ce secteur, qui pour nous est irréversible aujourd'hui »,  a rassuré le président de l'APROPAM et de l'ATM. Il a appelé les plus sceptiques à s'approprier ce projet.  Doua Blondé Obed a, par ailleurs, remercié le Président Alassane Ouattara et Koné Yves, l'actuel général du Conseil café cacaco, pour cette belle initiative.

Alain Zigo (District des Montagnes)

Last modified on jeudi, 22 août 2019 23:32
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo