L’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture (FAO) est présente à la 4ème édition du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA) qui se tient à Abidjan du 17 au 26 novembre 2017. A cette occasion, Dr Gbossou Christophe Consultant national bioénergie) à la FAO depuis 2015 donne les raisons de la présence de cette institution internationale à ce rendez-vous agricole et du monde animal et précise le rôle que joue la Fao auprès des agriculteurs.

Présente à l’édition 2017 du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA), Yves Didier Danon, responsable Commercial de l’Entreprise Bayer justifie les raisons qui ont motivé ladite entreprise internationale à y participer.

C’est parti pour dix jours pour la 4ème édition du Salon International de l’Agriculture et des ressources animales (SARA). Le lancement a été fait le vendredi 17 novembre 2017. C’est le Président ivoirien,  Alassane OUATTARA, qui a présidé, dans la zone aéroportuaire d’Abidjan, à Port-Bouët, la cérémonie d’ouverture. Le thème de cette 4ème édition du SARA 2017 est : « La transformation structurelle de l’économie agricole face aux changements climatiques ».

L’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (Unjci), présidée par Traoré Moussa a organisé le vendredi 3 novembre 2017, à la Maison de la Presse d’Abidjan-Plateau, un press-club exceptionnel. Celui-ci avait pour invité, le ministre de l’Agriculture ivoirien et du développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly. Cette rencontre d’échange avec la presse a essentiellement porté sur l’organisation du Salon international de l’Agriculture et des Ressources Animales (SARA).

Plus rien ne sera comme par le passé ou du moins, comme l’a laissé entendre, Karim Bamba Djikrou avant sa nomination à la tête de la délégation régionale de la Chambre nationale d’agriculture de Côte-d’Ivoire (Cna-ci) en ce qui concerne le trafic des produits agricoles  à travers la frontière ouest du Bafing  en direction de la Guinée voisine.

Selon un communiqué de presse qui nous est parvenu ce mercredi 1er novembre 2017, les paysans ivoiriens de l’Union Syndicale des Paysans de Côte d’Ivoire (USYPACI), soutenu par leurs camarades syndicalistes de ‘’Force Paysanne’’, ont annoncé une marche des paysans de Côte d’Ivoire. En effet, ces paysans projettent des marches éclatées qui auront simultanément lieu à l’Ouest et à l’Est du pays le vendredi 03 novembre 2017. Pour protester principalement contre la baisse du prix du cacao tel que fixée par le gouvernement pour la campagne en cours (2017-2018).

Bosson Brou Evariste, est le Président Exécutif du Repomci qui est le Réseau des Exploitants Producteurs et Organisations Maraichères de Côte d’Ivoire. Avant son voyage pour la France pour une offensive commerciale et partenariale, il a fait des précisions à travers cet entretien exclusif sur justeinfos.net.

La campagne de la commercialisation du cacao bat son plein depuis quelques jours, en Côte d’Ivoire. Le prix du kilogramme fermenté et bien séché fixé officiellement par le gouvernement ivoirien est de 700 Fcfa. En tout cas, c'est l'annonce faite à I ’ouverture de cette campagne le dimanche 1er octobre 2017, par Lambert Kouassi Konan, Président du Conseil d’Administration du café-cacao (Ccc). Mieux, l'ancien ministre de l'Agriculture de Félix Houphouët Boigny a ajouté, à qui veut l'écouter, que des poursuites seront engagées contre les acheteurs qui proposeraient des prix en-dessous de ce montant.  Mais quelques deux semaines, après cette annonce fracassante, la situation sur le terrain est tout autre.

A tous les militants de l’USYPACI,

A tous les producteurs de café cacao,

MISE AU POINT DE  LA DIRECTION DE L’USYPACI RELATIVE A UNE DECLARATION DE NOTRE ORGANISATION A PARTIR DU POST D’UN CERTAIN SIBAHI KOUADIO

Nous avons lu ce jour 15 octobre 2017 une déclaration émanant de la page facebook d’un certain Sibahi Kouadio donnant la position de l’usypaci sur la fixation du prix du cacao de la campagne 2017- 2018. Cette déclaration est signée de  Kouadio Kouamé Emmanuel, le Secrétaire général et  de Konan Evariste, le Secrétaire général adjoint. La direction de l’Usypaci, ne se reconnait en rien en cette déclaration et dénonce son auteur comme usurpateur des noms et signatures des dirigeants de  l’Usypaci. La direction de l’Usypaci ne saurait tolérer quiconque à user de son nom et de sa signature et met en garde monsieur Sibahi Kouadio pour d’autres tentatives.

La Fédération Nationale des Associations de consommateurs  de Côte d’Ivoire (FAC-CI)  à travers son programme annuel  a organisé le samedi 14 octobre 2017 dans un réceptif hôtelier de Cocody Riviera  Palmeraie, un atelier dont le thème  est « Quelle solutions à la promotion d’un riz local sain et durable prenant en compte les questions environnementales ? ».

 Entreprise: Groupe JBK

(En cours de constitution)

Tél:  (+225) 07 77 61 60

        (+225)40 37 56 44

 

RESPONSABLE:

BENOIT KADJO

Galerie photo