Lutte contre la corruption / Une plateforme crée Featured

24 Jui 2019
260 times
Une plateforme crée pour lutter contre la corruption. Une plateforme crée pour lutter contre la corruption.

Les organisations de la société civiles vont en guerre contre la corruption en Côte d’Ivoire. A cet effet, une Plateforme de lutte contre la corruption a vu le jour le vendredi 21 juin 2019 à la maison de la presse au Plateau. Dr Kouamé Christophe, président du comité adoc de mise en place de la plateforme anti-corruption en Côte d’Ivoire a indiqué que la loi 315 de 1960 donne autorisation à tout venant citoyens  en Côte d’Ivoire de formaliser de ce qui veut  faire à travers d’une association.

Pour lui, la plateforme anti-corruption qui vient de naître à déjà des statuts et des règlements  intérieurs qui  ont commencé à être adoptés par les ONG de Côte d’Ivoire. Et à ce titre, elle renforce en termes de loi après sa déclaration par le Ministère de l’Intérieur.  Selon lui, tous les grands Etats ont pu contenir le fléau de la corruption à travers  60 à 70% de sensibilisation de l’éducation à l’étique, à la bonne gouvernance et à  la bonne pratique. Ces Etats, ajoute-il, c’est à travers réellement l’information et à la sensibilisation des masses à la détection et à la dénonciation de la corruption qu’ils ont réussi, bien sûr à la suite des lois et à la répression CEMI. «  La perception des ivoiriens sur la corruption est très mauvaise. Les Ivoiriens croient que la corruption est grosse et qu’elle ne peut pas s’arrêter. Vu ce que le gouvernement est entrain de préparer pour la lutte contre la corruption, nous, organisation de la société civile, nous devons porter ces informations aux populations d’un côté et l’autre côté nous allons adopter des stratégies pour la lutte contre la corruption. Nous proposons que dans tout Ministère qu’il est une personne désigner pour lutter contre la corruption. Nous avons demandé aux autorités ivoiriennes de faire une déclaration commune pour la lutte contre la corruption. Nous avons demandé à toutes les communes de la Côte d’ Ivoire d’afficher les actes administratifs », dit-il. 

Le directeur de cabinet du président de la haute autorité pour la bonne gouvernance, Traoré Bakary a souligné que la société peut aider le gouvernement à valoriser ses efforts. C’est pourquoi, il a dit qu’il attend beaucoup de cette plateforme. «  Nous avons abordé  tous les axes de la corruption. Cette plateforme doit faire un rapport sur les progrès réalisés. Je demande à chaque ivoirien de jouer son rôle de lutte contre la corruption. Le taux de corruption a baisé de 79% en Côte d’Ivoire. Nous avons fait du progrès », a-t-il conclu.

Moussa Camara

Rate this item
(1 Vote)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo