Côte d’Ivoire : Après une tentative d’enlèvement de Assoa Adou / Le Secrétaire général du FPI convoqué à Préfecture de Police d’Abidjan ce lundi 23 mars 2020 Featured

23 Mar 2020
185 times
Le vice-président du FPI, Laurent Akoun dénonce une tentative d'enlèvement du secrétaire général Assoa Adou. Le vice-président du FPI, Laurent Akoun dénonce une tentative d'enlèvement du secrétaire général Assoa Adou.

Le vice-président du FPI, Laurent Akoun a animé un point-presse le dimanche 22 mars 2020 au siège du FPI à la Riveira 3 pour dénoncer la tentative d’enlèvement de son secrétaire général, Assoa Adou.

Face à la presse, le vice-président du Front Populaire Ivoirien (Fpi), Laurent Akoun a déclaré que le secrétaire général du FPI, Assoa Adou a été l'objet d'une tentative d'enlèvement. Selon lui, dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 mars 2020, une escouade de policiers convoyés dans un camion cargo et une unité d'élite dénommée "Frap" ont assiégé le domicile du docteur Assoa Adou alors que celui-ci était absent à sa résidence.

Aussi, le vice-président du FPI a dit aux journalistes que le Secrétaire général du FPI, Assoa Adou est convoqué ce lundi 23 mars 2020 à la Préfecture de police d'Abidjan, avant de s'interroger sur les réelles motivations du gouvernement ivoirien. «  Le FPI observe qu’au moment où le peuple de Côte d’Ivoire, anxieux et désemparé face à la menace de la propagation du COVID-19 attend des gouvernants des actes forts et des attitudes rassurantes, monsieur Ouattara et son régime nous démontrent que leurs priorités sont ailleurs. Ainsi, en violation de l’interdiction de rassemblement de plus de cinquante (50) personnes, plus de trois cents parlementaires se sont réunis pour  voter la nouvelle Constitution qui a été aussitôt promulguée », a ajouté Laurent Akoun.

Pour M Akoun, le pouvoir devrait avoir pour priorité de rassurer le Peuple ivoirien sur sa capacité à gérer la crise du coronavirus au lieu de chercher à diviser les Ivoiriens à travers des actes d'intimidations. « À quel moment le chef de l'Etat compte-t-il s'adresser à la Nation pour décliner son plan d'action sur cette pandémie. Quand la Nation est sous la menace d'un danger aussi effroyable que la pandémie de Covid-19, il revient au chef de l'Etat de prendre l'initiative d'appeler les responsables des partis politiques et tous les acteurs sociaux à la concertation pour un rassemblement autour de la mère patrie. A défaut de pouvoir rassurer le peuple, le pouvoir ne devrait pas en rajouter à sa détresse en créant des troubles inutiles », dit-il. Pour Laurent Akoun, l'heure est au rassemblement autour de la lutte contre le coronavirus et non à des actions de division qui ne sont pas de nature à rassurer les Ivoiriens.

Moussa Camara

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo