Côte d’Ivoire : Face à la pandémie de coronavirus / Le président de Force aux peuples s’inquiète de la conséquence sur l’économie ivoirienne Featured

18 Mar 2020
149 times
Le président de Forces aux peuples. Le président de Forces aux peuples.

Ce n’est un secret pour personne, la pandémie de coronavirus continue de faire des ravages à travers le monde et aussi engendrer une crise économique. Face à cette situation, le président du parti Force aux peuples, Innocent Gnelbin, dans une déclaration dont nous avons reçu copie, appelle le gouvernement à la sécurisation de l’économie ainsi que des travailleurs.

Dans cette déclaration, le président de Force aux peuples a dit que l’économie est extravertie, exagérément dépendante de l’extérieur. Selon lui, plusieurs secteurs, pourtant essentiels à la vie sociale, dépendent de l’extérieur et rien de significatif n’est fait pour inverser la tendance. « Vous observerez par exemple les parts de marché respectives de la Chine et de la France estimées à environ 25% et 18% des échanges commerciaux de notre pays. En effet, d’une part notre pays dont le succès repose sur l’agriculture de rente importe annuellement près de 1,5 million de tonnes de riz, plus de 400 000 tonnes de poissons et viande congelés, d’autre part importe près de 90% de produits pharmaceutiques, et la quasi-totalité des technologies de l’information et de la communication, pour ne citer que ces produits là.

D’ailleurs, plusieurs entreprises nationales se ravitaillent sur les marchés chinois et français ou plus largement sur celui de l’Union européenne ; alors que ces pays ou zone économique, du fait de la pandémie, connaissent une baisse de leur production. A ce jour, le commerce avec ces zones économiques est en voie de se gripper face, à la menace du virus, la fermeture des frontières, et la réduction significative des déplacements des personnes. En outre, vue les mesures du gouvernement qui à décidé entre autres de la fermeture pour un temps, de certains entreprises et des établissements notamment privés, sans avoir fait cas de mesures d’accompagnement, le manque à gagné sera assurément significatif, pour les propriétaires, les travailleurs et leurs différents partenaires. », a-t-il indiqué.

Dans ces conditions, ajoute-il, quels sont les risques économiques auxquels notre pays s’expose ? Bien malin qui pourra répondre avec certitude. Evidemment, dans une telle situation, une mauvaise anticipation ou une inertie entraînera assurément des tensions sociales, voire politiques, dans une période préélectorale déjà bien crispée. Aussi, le président Gnelbin demande au Gouvernement, qu’au-delà du regard qu’il porte sur le volet sanitaire dans le but de freiner la propagation du virus, de mettre en place dans l’urgence, un comité interministériel qui pourrait s’élargir à quelques organisations sociales et à un groupe d’experts en économie ou autres matières sociales, à l’effet d’adopter plusieurs mesures qui permettent de prévenir et gérer les crises économiques et sociales à venir. Il faut entre autres obligatoirement dégager plusieurs milliards de nos francs, pour protéger les entreprises, les travailleurs et le commerce nationale.

Moussa Camara

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo