Répondant au procureur Braman / Me Adjé Luc (Avocat de Jacques Mangoua) : « Ce procès me fait peur à moi-même… » Featured

09 Oct 2019
2193 times
Me Adjé Luc (à gauche). Me Adjé Luc (à gauche).

Me Adjé Luc, au nom du conseil des avocats de Jacques Mangoua, vice-président du Pdci-Rda et président du conseil régional du Gbêkê, actuellement incarcéré après sa condamnation de 5 ans d’emprisonnement ferme par le tribunal de Bouaké, a animé ce mercredi 09 octobre 2019 une conférence de presse à la Maison du Pdci-Rda à Abidjan Cocody.

Au cours de cette conférence, Me Adjé Luc a confirmé que leur client Mangoua Jacques a été, effectivement, transféré dans les geôles de la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca). Et que désormais, le tribunal de Bouaké n’est plus compétent à juger cette affaire. Pour le principal conférencier, le but de ces échanges avec la presse c’est de ne pas laisser sous silence, un certain nombre de choses dit par le Procureur Braman dans sa déclaration sur les antennes de la RTI. « Parce qu’il s’agit quand même d’une haute autorité judiciaire et dans ces déclarations, il a mis en cause la défense de M. Saraka Mangoua Jacques », a confié Me Adjé Luc.

Pour l’Avocat, Adjé Luc, il s’agit de se prononcer sur deux éléments. « D’abord c’est sur les faits », a-t-il argué. Le procureur Braman avait affirmé sur les antennes de la télévision que lorsque les faits ont été découverts par le parent chargé de l’entretien des lieux, Laurent Kouakou, Il a porté les fait à la connaissance du frère aîné de M. Mangoua Jacques. Et que ce dernier a immédiatement dénoncé les faits à la gendarmerie avant d’en informer M. Mangoua Jacques. Selon l’Avocat Adjé Luc, le procureur a insisté sur ces faits. En affirmant que c’est très important.

Mais au dire du conférencier, c’est tout à fait le contraire étant donné qu’à l’audience, le frère ainé de leur client qui a été interrogé par le procureur est resté constant dans ces propos en indiquant que lorsque les faits ont été portés à sa connaissance, il a immédiatement informé  Son frère cadet qui à son tour lui a demandé d’informer la gendarmerie. Ce qu’il a fait. Et quant à Mangoua Jacques, il a également informé le préfet.

Pour le porte-parole de la défense, c’est très important de souligner ce détail parce que cela aurait fait tomber la thèse selon laquelle leur client aurait pu avoir connaissance de l’existence de ces armes et que son frère l’aurait « courcircuité » pour dénonciation de ces faits le mettant ainsi en difficulté. « Ce qui est faux », a officiellement déclaré Me Adjé Luc.

La seconde chose relevée par le procureur est qu’il a accusé la défense d’avoir fondé toute son argumentation sur les déclarations d’un témoin. A l’exemple des traces sur le mur. « A aucun moment nous n’avons parlé de trace », a réfuté Me Adjé. « Certainement c’est ce que le procureur attendait de nous que nous abordons dans ce sens, pour qu’il nous dise, au final que vous avez tenté de faire admettre, qu’une personne aurait escaladé le mur. Mais à aucun moment nous n’avons interrogé ce monsieur », a expliqué le conférencier.

Il a d’ailleurs dit ceci : « Le procès me fait peur à moi-même. Car il suffit que quelqu’un jette quelque chose dans mon dos, qu’on vous jette en prison ». Me Adjé Luc a, par ailleurs dénoncé la procédure de jugement qui celle du flagrant délit où M. Mangoua devrait être condamné qu’à l’issue de la véracité des fait. Le collectif des Avocats du vice-président du Pdci dit avoir interjeté appel. Comme note d’espoir Me Adjé Luc indiqué croire en la justice ivoirienne pour le bon jugement et la condamnation du vrai auteur.

Benoît Kadjo     

Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo