Scrutin présidentiel en Côte d’Ivoire : La MIOE fait le point de son observation à la presse Featured

03 Nov 2020
81 times
La MIOE fait le point de son observation La MIOE fait le point de son observation Photo: Moussa Camara.

La Mission internationale d’observation électorale (MIOE) conjointe de l’Institut électoral pour une démocratie durable en Afrique (EISA) et du Centre Carter (TCC) a animé une conférence de presse le lundi 2 novembre 2020 à l’hôtel Pullman au Plateau pour faire le point de son observation de l’élection du 31 octobre 2020 à la presse.

Le chef de la MIOE,  Denis Kazadi Kadima a indiqué que le EISA et le Centre Carter ont déployé 17 équipes d’observateurs, dont 16 ont pu effectivement observer sur le terrain pendant la journée du scrutin. Ces équipes, dit-il, QWs ont observé les opérations d’ouverture et de vote, dans 213 bureaux de vote (BV). La couverture du territoire national, selon lui, a permis d’observer dans 17 des 33 régions et districts autonomes.

« Même si les membres des bureaux de vote (BV) ont généralement suivi les procédures de vote, dans la plupart des BV observés, le vote a eu lieu dans un environnement fortement problématique n’ayant pas permis un scrutin compétitif. Le scrutin a été marqué par une contestation et un boycott actif des activités, sur une partie du territoire, impactant ainsi plus ou moins le vote, en fonction des régions. Dans les régions où la MIOE a observé, un nombre minimum de 1 052 BV n’ont jamais pu ouvrir le jour du scrutin », dit-il.

Pour le chef de la MIUE, dans 11 des 17 régions où ont été déployés des observateurs, soit Poro, Loh-Djiboua, San-Pedro, Cavally, Tchologo, Agneby-Tiassa, Hambol, Tonkpi, Haut-Sassandra, Abidjan et Guémon, les conditions nécessaires étaient réunies pour organiser, dans un calme relatif, le scrutin. Bien que des évènements disparates aient été relevés dans ces régions, ils n’ont pas impacté le vote de manière significative. M Kazadi Kadima a dit que dans 6 régions où ont été déployés des observateurs d’EISA/Centre Carter, la situation sécuritaire a fortement impacté les opérations de vote et donc, la participation des électeurs : Sud-Comoé, Gbèkè, Yamoussoukro, Bélier, Marahoué et la Mé.

Il a souligné que Les observateurs de la MIOE ont observé les opérations d’ouverture dans 15 des 33 régions et districts autonomes du pays. La situation très tendue à Yamoussoukro n’a pas permis d’observer le matin du scrutin. De manière générale, la situation sécuritaire a entraîné de nombreux retards dans l’ouverture des BV qui ont pesé sur le respect des procédures d’ouvertures prévues par la CEI. En effet, le chef de la MIOE a ajouté que les retards observés ont précipité les membres des bureaux de vote pour ouvrir les bureaux au plus vite, sans respecter tous les points de procédure.

Moussa Camara

Last modified on mardi, 03 novembre 2020 14:20
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo