Après la fermeture d'une l’entreprise de distribution de boisson / Les employés réclament leur droit Featured

01 Juil 2019
192 times
Une vue de l'entreprise fermée au grand désarroi des ex-employés. Une vue de l'entreprise fermée au grand désarroi des ex-employés.

L’établissement la colombe, spécialisé dans la vente de boisson sis à Yopougon Banco 2 ne fonctionne plus  depuis le 03 octobre 2018. Et depuis lors, les ex employés de cette entreprise courent, sans suite, derrière leur droit promis par les responsables de l’entreprise.

Le jeudi dernier, l’un des  représentants des ex-employés,  Kalou Bi a animé une conférence de presse, où il a appelé ses ex-patrons à se pencher sur leur sort. «Cela fait depuis plus de sept mois que nous plaidons auprès de nos ex-patrons afin de nous verser nos droits mais ils nous font espérer sans suite », a dévoilé Kalou Bi. En effet,  poursuivant, il dit que l’entreprise  la colombe selon les responsables a fait faillite et que ces derniers ont promis leur verser leurs droits. « Voyant que la situation perdurait, nous avons saisi l’inspecteur du travail qui a fait appel au liquidateur de la société  du nom de Koffi Morou. Ce dernier, en présence de l’inspection du travail a pris l’engagement de nous verser nos droits. Mais à notre grande surprise, ce sera le contraire. Car cinq mois après la prise de cette décision, rien n’a été fait », a t-il précisé. 

Pour Kalou Bi, ce comportement du liquidateur va déplaire à l’inspecteur du travail qui lui à son tour va transmettre le dossier au tribunal du travail. Mais le fait marquant, déplore le conférencier face aux journalistes, c’est le fait que chaque fois qu’il y a une audience programmée à cet effet, au tribunal de première  instance  de Yopougon, les ex-responsables de la société Colombe refusent de répondre à l’appel. « Donc pour nous, c’est une manière de se foutre de nous.  C’est un refus de leur part de nous verser nos droits. Car ils ont une autre société  implantée à Bouaké qui fonctionne normalement », a décrié Kalou Bi.

Interrogé, le Directeur général,  Koffi Kouadio Edouard, a nié tous les faits. Pour lui, jamais, il a été dit qu’il ne paierait pas leur droit. « Seulement que les choses vont prendre du retard. Parce que le liquidateur doit comme le nom indique vendre tous les biens de la société et c’est avec tous ces revenus que nous allons les payer. Bien vrai que nous avons d’autres dettes mais les ex employés sont à nos yeux les prioritaires », a-t-il précisé.

Mais la question que beaucoup de ses ex-employés se pose est : Pourquoi il ne répond pas à l’appel pour qu’il puisse lui-même de vive voix les rassurer.  Et se fait représenter à chaque audience par son avocat. « Ça pue la manipulation », déplore Kalou Bi.

  1. Y. K. envoyé
Rate this item
(0 votes)
JusteInfos

L'information mesurée et sans passion.

Website: www.justeinfo.net
Login to post comments

Entreprise: Groupe Océan Vision Communication (GOVCom) 

Capital:  5 millions de FCFA 

Siège sociale: Koumassi Sicogi 1,  80 logements Porte N° 3133 

N°RCCM N°CI-ABJ-2018-B-00937 DU 17/01/2018 

Adresse Postale: 10 BP 2856 Abidjan 10 

contacts: (225) 07 77 61 60 40 37 56 44 

GERANT
KAKOU KADJO BENOIT
 
DIRECTEUR DE PUBLICATION ET REDACTEUR EN CHEF 
 BENOIT KADJO
 
 
SECRÉTAIRE DE RÉDACTION
ANGE DINAOULÊ

 

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Galerie photo